SIX suspend certains services après la décision de Bruxelles

AWP

1 minutes de lecture

Swiss European Best Bid Offer (Swiss EBBO), qui permet d’obtenir des actions européennes supposément aux meilleures conditions, sera désactivé à partir de lundi.

Le groupe zurichois SIX tire les conclusions de la décision de l’Union européenne de ne pas prolonger l’équivalence boursière pour la Suisse. Le prestataire zurichois de services financiers et opérateur de la Bourse suisse va suspendre certaines prestations à compter de lundi, indique-t-il vendredi dans une note.

Le Département fédéral des finances a confirmé jeudi que Bruxelles n’allait pas reconduire l’équivalence boursière au-delà du 30 juin. Dans le sillage de cette décision, le service de SIX «Swiss European Best Bid Offer» (Swiss EBBO), qui permet d’obtenir des actions européennes supposément aux meilleures conditions, sera désactivé à partir du 1er juillet, soit lundi.

SIX va également suspendre le négoce de toutes les actions du segment «Sponsored Foreign Shares». Lancée en novembre 2014, cette offre permet d’échanger des actions étrangères dans un marché organisé par des «sponsors». L’opérateur de la Bourse suisse relève lesdits sponsors de leurs obligations, afin de ne pas les retenir sur un marché devenu illicite pour eux.

Les deux services pourraient être réactivés très rapidement si l’Union européenne venait à faire machine arrière au sujet de l’équivalence boursière, précise le communiqué.

A lire aussi...