Petite fissure dans le secteur de la construction

AWP

1 minutes de lecture

L’indice SSE/Credit Suisse recule de 3 points à 142 points au premier trimestre, notamment à cause du génie civil.

L’indice de la construction accuse une baisse de 3 points au premier trimestre, se fixant à 142 points. Par rapport au dernier partiel de 2017, les prévisions de chiffres d’affaires sont inférieures de 1,8%, indique mercredi la Société suisse des entrepreneurs (SSE), qui compile cet indicateur avec le concours de Credit Suisse.

Le léger recul enregistré au premier trimestre est principalement imputable au génie civil, dont les estimations affichent une contraction de 2,9%. Une quasi-stabilité prévaut pour l’indice du bâtiment (-0,8%).

Autrefois moteur de dynamisme, la construction de logements (-0,4%) semble avoir épuisé son potentiel, selon la SSE. La faîtière explique cette situation par la remontée des taux d’intérêts à moyen et long termes, ce qui a don de refroidir les investisseurs sur le marché locatif. Ce type d’offre est excédentaire au niveau régional.

L’association demeure confiante en l’avenir. Les carnets de commandes demeurent bien garnis et les chiffre d’affaires devraient progresser dans tous les segments.

Dans ses commentaires, la SSE constate néanmoins un écart entre l’activité de construction et la demande sur le marchés de la location, de l’immobilier industriel et commercial. Une correction devrait intervenir prochainement sur ces segments, conclut la faîtière.