Nestlé tancé par Fitch pour sa générosité envers les actionnaires

AWP

1 minutes de lecture

L’agence de notation a dégradé la note de crédit à long terme du géant de l’agroalimentaire, celle-ci passant à «A+» de «AA-».

Nestlé a décidé de choyer ses actionnaires mais cela a une conséquence sur sa qualité de débiteur. L’agence Fitch a dégradé la note de crédit à long terme du géant de l’agroalimentaire, celle-ci passant à «A+» de «AA-».

La révision reflète les prévisions relatives au niveau d’endettement de la multinationale veveysanne, plus conformes à la note «A+», explique Fitch mardi. Cet abaissement est directement lié à la volonté de Nestlé de distribuer jusqu’à 20 milliards de francs à ses actionnaires entre 2020 et 2022, au travers de programmes de rachat d’actions ou de dividendes extraordinaires.

La décision repose également sur une potentielle accélération des dépenses de fusions et acquisitions, car Nestlé redirige son modèle d’affaires vers des activités à forte croissance, précise le communiqué.

Malgré l’acquisition d’une licence de distribution de la marque de cafés Starbucks pour 7 milliards en 2018, le groupe n’a pas revu à la baisse le montant qu’il souhaite distribuer à ses actionnaires, rappelle Fitch. Cela s’explique principalement par le gain de 10,2 milliards engrangé grâce à la vente récente de Nestlé Skin Health.

Fitch en tire la conclusion que le désendettement n’est actuellement pas la priorité du groupe agroalimentaire.

L’agence britannique nuance cependant son propos, confirmant la perspective «stable» du groupe vaudois. Nestlé présente toujours des activités solides, soutenues par une diversification géographique. La société est bien positionnée pour accélérer sa croissance organique et pour améliorer sa rentabilité.

Pour Fitch, le flux de liquidités disponible va demeurer stable à moyen terme.