Hong Kong affectée par un regain de tensions commerciales

AWP

1 minutes de lecture

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a perdu 1,40%. En Chine continentale, Shanghai a plongé de 2,53% et Shenzhen a perdu 2,82%.

La Bourse de Hong Kong a fini en forte baisse mercredi, de même que celles de Shenzhen et Shanghai les investisseurs s’inquiétant d’un regain de tensions commerciales entre Washington et Pékin et des retombées de la crise politique italienne.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a perdu 1,40%, soit 427,79 points, à 30.056,79 points.

En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a plongé de 2,53% (-79,02 points) à 3.041,44 points dans un volume de transactions de 192,00 milliards de yuans (25,85 milliards d’euros).

L’indice de la Bourse de Shenzhen a perdu 2,82% (-50,37 points) à 1.736,34 points dans un volume de transactions de 246,3 milliards de yuans (33,17 milliards d’euros).

L’administration Trump a remis un coup de pression sur la Chine mardi en dévoilant qu’elle préparait toujours des mesures punitives contre la Chine, en dépit de la trêve annoncée il y a dix jours, une attitude aussitôt dénoncée par Pékin.

La Maison-Blanche a déclaré que les sanctions annoncées en mars, largement axées sur la propriété intellectuelle, étaient encore en cours d’élaboration et que les détails seraient annoncés dans le mois à venir.

La Chine a déclaré que cette décision violait un consensus atteint entre Washington et Pékin plus tôt ce mois-ci qui avait mis fin à des menaces de guerre commerciale.

La nouvelle est venue s’ajouter à l’incertitude en Italie, où la crise politique questionne la stabilité de la zone euro et de l’Union européenne.

A Hong Kong, le géant de l’assurance AIA a chuté de 1,19% à 70,40 dollars de Hong Kong (HKD), AAC Technologies a perdu 1,75% à 117,60 HKD et l’exploitant de casinos Sands China a chuté de 2,29% à 46,85 HKD.

Le géant russe de l’aluminium Rusal a perdu 2,75% à 2,12 HKD, tandis que PetroChina a cédé 1,72% à 6,28 HKD.

HSBC a reculé de 1,25% à 74,95 HKD, Sino Land de 2,39% à 13,06 HKD et China Construction Bank a perdu 2,01% à 7,82 HKD.

En Chine continentale, Zhang Gang, un stratégiste de Central China Securities, a noté que «le marché de Shanghai a fluctué autour des 3.100 points sans grande motivation pour monter en grade».

«Les commentaires de Trump ont mis au jour la possibilité de complications supplémentaires dans le différend commercial et ont frappé le marché en même temps que la crise italienne», a-t-il ajouté.

«Tant que la situation sur ces deux questions ne sera pas claire, les marchés continueront d’être sous pression à la baisse», a-t-il encore dit.

Le géant bancaire ICBC a cédé 1,92% à 5,63 yuans (CNY), tandis que la Agriculture Bank of China a chuté de 1,66% à 3,56 CNY.

Toujours à Shanghai, PetroChina a chuté de 2,98% à 7,81 CNY, tandis que Sinopec a perdu 1,73% à 6,83 CNY.