Feu vert pour la construction de l’immeuble de Pictet à Genève

Communiqué, Pictet

2 minutes de lecture

Avec une inauguration prévue en 2025, le «Campus Pictet de Rochemont», situé à Carouge, offrira 2’500 places de travail et près de 100 logements.


©dl-a, designlab-architecture sa, Genève / Nightcurse Images, Zürich

Le groupe Pictet annonce avoir obtenu des autorités compétentes le permis de construire pour son futur immeuble de Genève. Avec une inauguration prévue en 2025, le «Campus Pictet de Rochemont», situé à Carouge, offrira 2’500 places de travail et près de 100 logements. Il répondra aux plus hauts standards de qualité et reconstituera un écosystème naturel en milieu urbain. 

Le Campus Pictet de Rochemont, qui est l’un des projets emblématiques du plan d’aménagement urbanistique Praille-Acacias-Vernets (PAV), se veut une référence environnementale dans son concept de construction, sa consommation d’énergie et son accessibilité, avec un accent important sur la mobilité douce.  

Le groupe Pictet a ainsi pour ambition d’obtenir pour son futur bâtiment les labels SNBS, LEED et WELL de niveau Platinium, le plus exigeant. Chacun correspond à un domaine spécifique: la durabilité et la viabilité économique pour SNBS (label suisse), la protection environnementale et énergétique pour LEED et l’évaluation du bien-être des occupants pour WELL, toutes deux des certifications internationales. L’octroi du niveau Platinium pour chacun des trois labels ferait du Campus Pictet de Rochemont l’un des premiers bâtiments en Suisse à répondre à ces standards et l’un des plus écoresponsables d’Europe.

L’évaluation prendra en compte 400 critères, comme la production d’énergie renouvelable, la consommation d’énergie et d’eau, l’utilisation de matériaux écologiques et le recyclage des matériaux utilisés. L’exemplarité de la mobilité douce, la proportion d’entreprises locales dans la construction et la gestion de l’immeuble, la création de nouveaux espaces ouverts et leur biodiversité seront également examinés.  

En partenariat avec le Canton de Genève et la Ville de Carouge, le Campus Pictet de Rochemont prévoit la régénération naturelle de cette zone très urbanisée avec la création de nouveaux espaces verts piétonniers favorisant la biodiversité et un parc ouvert au public. Le site sera également valorisé dans sa proximité immédiate par la remise à ciel ouvert d’une partie de la rivière de la Drize.

Renaud de Planta, associé senior du groupe Pictet, relève: «L’octroi du permis de construire est l’aboutissement d’une remarquable collaboration avec le Canton de Genève, la Commune de Carouge, la Fondation Praille-Acacias-Vernets et toutes les autres parties prenantes du projet. Le Campus Pictet de Rochemont, qui sera inauguré 220 ans après notre fondation, répond à notre volonté de poursuivre notre développement à Genève. Avec lui, nous allons aussi changer la nature du quartier et réduire le béton et le goudron pour favoriser des espaces ouverts, piétons et végétalisés».

S’exprimant sur le projet, le Conseiller d’Etat Antonio Hodgers souligne: «Le Campus Pictet de Rochemont marque le début de notre ambitieux projet de quartier et d’espaces publics à l’Etoile PAV. Nous saluons particulièrement l’engagement du groupe Pictet à nos côtés pour créer des espaces verts publics de grande qualité dans la continuité du nouveau bâtiment. Le Campus Pictet de Rochemont concrétise ainsi le premier tronçon du projet d’Espaces Rivières, qui offrira 80’000m2 d’espaces verts au cœur du PAV autour de la remise à ciel ouvert de l’Aire et de la Drize».

Sonja Molinari, Conseillère administratrice de la Ville de Carouge, ajoute: «Face aux enjeux climatiques et d’autant plus dans un contexte urbain très dense, la présence d’espaces publics de qualité est essentielle. Pleine terre et perméabilité des sols, végétalisation, axes de mobilité douce, présence de l’eau, sont indispensables pour assurer la qualité de vie des habitant.e.s mais aussi l’acceptabilité de développements de cette ampleur. » Mme Molinari poursuit: « Un dialogue constructif initié dès les prémices du projet, y compris par l’intégration des mécanismes de financement des futurs espaces publics dans les instruments de planification, a permis la mise en place d’une collaboration très positive entre la Commune et le groupe Pictet ainsi qu’avec les autorités cantonales».

Robert Cramer, président de la Fondation Praille-Acacias-Vernets, observe quant à lui: «C’est avec le Campus Pictet de Rochemont que la Fondation Praille-Acacias-Vernets est entrée dans le vif du sujet en octroyant son premier droit de superficie. Ce faisant, et je considère que cela relève pleinement de nos tâches, nous avons pu jouer un véritable rôle de partenaire en facilitant les questions foncières et en négociant avec les divers acteurs du projet».

Le quadrilatère d’immeubles d’une surface de 66’500 m2 prévu par le projet, conçu par le cabinet d’architecture genevois «dl-a, designlab architecture», comprendra également un auditoire de grande capacité semi-public ouvert à des conférences externes et des manifestations culturelles.  

La réalisation des travaux du Campus Pictet de Rochemont a été confiée à l’entreprise générale suisse HRS.  

A lire aussi...