Edmond de Rothschild: la stratégie d'infrastructure multiplie ses encours par 4

AWP

1 minutes de lecture

«Les nouvelles souscriptions témoignent d’une grande agilité en matière de financement de l’économie réelle», souligne Jean-Francis Dusch, Directeur de la Gestion en Dette d’Infrastructure.

La plateforme de dette d’infrastructure du Groupe Edmond de Rothschild comporte deux nouvelles sous-stratégies, l’une de dette senior sécurisée1 de qualité Investment Grade et labellisé TEEC – Transition Énergétique et Écologique pour le Climat; la seconde, spécialisée dans la dette High Yield, vise un rendement plus élevé en contrepartie d’un risque plus élevé. Trois investissements ont déjà été réalisés dont deux pour la stratégie Higher Yield et ils génèrent un rendement agrégé de 6,2%. L’intérêt de la part des investisseurs pour ces nouvelles stratégies s’est matérialisé grâce à des engagements de plus de 250 millions d’euros en 2018.

La plateforme de dette d’infrastructure s’adresse aux investisseurs institutionnels professionnels européens. Il offre également un traitement Solvency 2 très favorable. L’objectif de collecte globale dans les deux stratégies se situe entre 500 et 750 millions d’euros.  

«Les nouvelles souscriptions, accompagnées de trois investissements, témoignent d’une grande agilité en matière de financement de l’économie réelle et renforcent notre position de leader au sein du secteur», souligne Jean-Francis Dusch, Directeur de la Gestion en Dette d’Infrastructure chez Edmond de Rothschild Asset Management.

L’équipe de gestion, basée à Londres, a continué de déployer ses fonds à un rythme soutenu en 2018 avec un montant de 170 millions d’euros investis dans six transactions, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, des télécommunications, du stockage de ressources naturelles, ou encore des concessions de chauffage urbain. À fin septembre 2018, la plateforme de dette d’infrastructure d’Edmond de Rothschild Asset Management - représentant 1,6 milliard d’euros d’encours - a investi dans 28 actifs dans neuf pays européens pour un montant total de 1,4 milliard d’euros avec un temps de déploiement moyen de ses fonds de 18 mois.

1 Dette bénéficiant de garanties spécifiques et dont le remboursement se fait prioritairement par rapport aux autres dettes, dites dettes subordonnées

A lire aussi...