L'IFRS 17 souligne l’effet négatif des taux bas sur les assureurs

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Les modifications proposées au bilan pourraient réduire la transparence en supprimant l'information sur le risque de crédit.

Nous accueillons favorablement les dernières modifications apportées aux Normes internationales d'information financière (IFRS) 17, que nous considérons plus réalistes et plus cohérentes que l'IFRS 4.

La nouvelle norme donnera une vision plus réaliste et économique du bilan et représentera plus clairement l'économie sous-jacente de l'industrie de l'assurance.

Toutefois, la comparabilité entre les assureurs qui publient leurs états financiers en vertu de l'IFRS 17 et ceux qui publient leurs états financiers selon les principes comptables généralement reconnus à l'échelle locale ou américaine pourrait diminuer.

Les modifications proposées au bilan pourraient également réduire la transparence en supprimant l'information sur le risque de crédit.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

A lire aussi...