Les valorisations des actions bientôt en zone dangereuse?

NN Investment Partners

1 minute de lecture

Graphique de la semaine de NN IP. La prime de risque sur actions mondiales a augmenté de 60 bps par rapport au plus bas de cette année, offrant un tampon contre une hausse des taux.


©Keystone

Le ratio cours/bénéfice mondial est désormais inférieur aux niveaux observés en début d'année grâce à une forte croissance des bénéfices.

La prime de risque sur actions mondiales a augmenté de 60 points de base à 4,1% par rapport au plus bas de cette année, comme le montre le graphique ci-dessous. La prime de risque est une prédiction à long terme de la quantité d'actions qui surperformeront les obligations d'Etat sans risque.

Sa hausse offre un certain tampon contre une hausse des taux d'intérêt. Selon nos estimations, le rendement du Trésor américain à 10 ans peut passer de 1,55% actuellement à 2,1%-2,2% d'ici la fin de 2022 avant de pousser les valorisations relatives des actions dans la zone dangereuse.

Bien sûr, c'est à condition que la montée se fasse progressivement.

Prime de risque actions mondiales et PE
Source : Refinitiv Datastream, NN Investment Partners
 

A lire aussi...