Commentaire sur le projet de budget italien

Matteo Germano, Amundi Asset Management

1 minutes de lecture

Le gouvernement italien a négativement surpris les marchés en annonçant un objectif de déficit budgétaire sensiblement accru pour 2019-2021.

Les points clés de la loi de finances. Le gouvernement italien a négativement surpris les marchés en annonçant un objectif de déficit budgétaire sensiblement accru pour 2019-2021, qui passerait à 2,4%, ce qui pourrait réduire le potentiel de réduction du fardeau de la dette italienne (130% du PIB) dans les années à venir.

Réactions du marché: Le mouvement italien a provoqué une vente massive d'actifs italiens (obligations, actions et secteur bancaire en particulier). L’incertitude restera élevée et la soutenabilité de la dette sera à l’étude dans les marchés et les agences de notation devraient réévaluer la notation du pays d’ici fin octobre. Une dégradation est maintenant plus probable.

Notre point de vue: en ce qui concerne la dette italienne, nous avons un point de vue neutre et continuerons à surveiller les détails de la loi de finances et l'évolution de la situation économique. Nous restons prudents sur les actions italiennes où nous nous concentrons sur les sociétés moins endettées. La volatilité à court terme pourrait avoir une incidence sur les actions européennes, mais nous sommes plus constructifs quant aux perspectives à moyen terme.