BCE: il n’y a pas de raison de s'inquiéter

Marion Amiot, S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

L’économie de la zone euro suit globalement la trajectoire attendue par les prévisions de décembre de la BCE, qui avaient conduit aux dernières mesures accommodantes.

La BCE maintient avec prudence une politique accommodante, appropriée compte tenu du resserrement des conditions de crédit visible dans la Bank Lending Survey cette semaine.

Cela étant, il n’y a pas pour l’heure de raison de s'inquiéter, car les entreprises ont accumulé d’amples coussins de liquidité l'année dernière et la création de crédit continue à un rythme régulier. 

Au-delà de cela, des banques adaptent les conditions d'octroi de nouveaux prêts afin de limiter les risques d’éventuels défauts de remboursement d’entreprises à l'avenir. 

Enfin, l’économie de la zone euro suit globalement la trajectoire attendue par les prévisions de décembre de la BCE, qui avaient conduit aux dernières mesures accommodantes.

A lire aussi...