USA: le taux de chômage remonte à 3,6% en octobre

AWP

1 minutes de lecture

La grève chez GM a affecté le taux de sans-emploi. Les créations d’emplois sont restées solides.

Le taux de chômage aux Etats-Unis en octobre est légèrement remonté à 3,6% contre 3,5% le mois d’avant, en partie à cause de la grève chez General Motors, mais les créations d’emplois sont restées solides.

L’économie a créé 128’000 emplois en octobre, un peu plus que prévu. Les chiffres d’août et de septembre ont en outre été révisés en hausse de 95’000, selon les données du ministère du Travail publiées vendredi.

«Au sein du secteur manufacturier, l’emploi a reculé dans la branche automobile et pièces détachées à cause d’une grève», dit le rapport, faisant référence à l’arrêt de travail de 40 jours chez le constructeur de Détroit.

Cette grève, la plus importante depuis les années 70, a débouché sur un accord salarial.

En septembre, le taux de chômage avait atteint son meilleur score à 3,5% depuis cinquante ans.

En octobre, même si le marché du travail reste dynamique, le secteur manufacturier a perdu beaucoup d’emplois (-36.000), la plus forte chute depuis la récession de 2009, a précisé un statisticien.

De même la saignée d’emplois dans le secteur automobile (42.000), due à GM et au chômage technique chez ses sous-traitants, est la plus forte depuis plus de dix ans lorsque ce même constructeur était en difficulté.

Le secteur public a aussi vu ses emplois baisser, après quatre mois de hausse due aux embauches pour procéder au recensement.

Les emplois temporaires également, indicateur avancé mais très volatil de la confiance des employeurs, ont piqué du nez (-8.000) alors qu’ils avaient augmenté de 30.000 les deux mois précédents.

Les embauches ont été positives ou fortes dans le commerce de détail, les bars et restaurants et les services financiers.

A lire aussi...