USA: l’activité dans les services ralentit encore en novembre

AWP

1 minutes de lecture

L’indice ISM, qui mesure le niveau d’activité des entreprises, s’est établi à 55,9%, contre 56,6% enregistré en octobre.

La croissance du secteur des services, principale composante de l’économie américaine, a continué de ralentir en novembre sous l’effet de la résurgence de la pandémie de COVID-19, selon l’indice de l’association professionnelle ISM publié jeudi.

L’indice, qui mesure le niveau d’activité des entreprises, s’est établi à 55,9%, soit au-dessus du seuil des 50% qui délimite la croissance.

Mais il est inférieur au niveau de 56,6% enregistré en octobre qui était lui-même plus faible qu’en septembre.

Le ralentissement économique semble ainsi se propager au dernier trimestre aux Etats-Unis après un fort rebond enregistré au troisième trimestre.

La composante mesurant l’activité générale a diminué de 3,2 points de pourcentage à 58% et celle mesurant les nouvelles commandes a perdu 1,6 point à 57,2%.

A contrario, la composante de l’emploi a continué de se redresser, gagnant 1,4 point pour s’établir à 51,5%.

Celle mesurant les prix a augmenté de 2,2% à 66,1%.

Pour Oren Klachkin, économiste chez Oxford economics, le ralentissement dans ce secteur risque de se poursuivre dans les mois à venir.

«Bien que la récente série de nouvelles positives sur les vaccins soit encourageante, les services, en particulier les entreprises en contact avec les consommateurs, ne seront pas stabilisés tant que de larges pans de la population ne seront pas vaccinés et tant que la crise sanitaire ne sera pas complètement terminée», a-t-il réagi dans une note.

Il estime en outre que «l’impulsion à la croissance qui pourrait provenir de toute prochaine relance budgétaire sera probablement plus faible» que celle du printemps.

A lire aussi...