USA: demandes d’allocations chômage au plus haut en deux ans

AWP

1 minutes de lecture

Les inscriptions hebdomadaires ont grimpé de 50'000 pour s’inscrire à 252'000, alors que les analystes tablaient sur 212’000 dépôts d’allocations chômage.

Les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-Unis ont fait un bond surprise de près de 50’000 pour la première semaine de décembre pour s’inscrire à 252’000, leur plus haut niveau en deux ans.

Ces données ont surpris les analystes, surtout après les bons chiffres du marché de l’emploi en novembre qui ont vu les embauches bondir de 266’000 et le taux de chômage retomber à son plus faible niveau en un demi-siècle (3,5%).

Les analystes s’attendaient à 212’000 dépôts d’allocations chômage en données corrigées des variations saisonnières, pour la semaine close le 7 décembre, contre 203’000 la semaine précédente.

A 252’000 c’est leur plus haut niveau depuis septembre 2017.

Mais les économistes assurent que cette vive progression est une anomalie saisonnière après la fête de Thanksgiving, tombée plus tard en novembre cette année et qui avait vu les demandes hebdomadaires chuter à leur plus faible niveau en 50 ans.

Elles avaient atteint ce plancher au milieu d’avril dernier, tombant à 193’000.

Ces données très volatiles semblent liées à «des problèmes d’ajustement saisonniers après la baisse inattendue de la semaine de Thanksgiving», a estimé jeudi Ian Shepherdson, économiste en chef pour Pantheon Macroeconomics.

«Lorsque l’effet des vacances va s’estomper, nous nous attendons à ne voir qu’une très légère augmentation de la tendance sous-jacente, qui oscille autour de 215’000 demandes d’allocations chômage depuis un certain temps», a-t-il ajouté.