USA: bond supérieur aux attentes des crédits à la consommation

AWP

1 minutes de lecture

L’encours des crédits à la consommation a augmenté de 23,3 milliards de dollars en juillet, signant une hausse de 6,8% contre +4% le mois d’avant.

Les Américains ont emprunté à tour de bras en juillet à la faveur des bas taux d’intérêt, les recours aux crédits à la consommation ayant accéléré à leur plus haut niveau depuis presque deux ans.

Selon les chiffres publiés lundi par la Banque centrale américaine (Fed), l’encours des crédits à la consommation a augmenté de 23,3 milliards de dollars, signant une hausse de 6,8% contre +4% le mois d’avant.

C’est le rythme de progression le plus fort depuis novembre 2017.

Les analystes s’attendaient à une performance plus modeste avec 18,2 milliards de dollars de nouveaux crédits.

L’encours total s’élève à 4.123 milliards de dollars.

Ce sont les crédits «revolving» issus des cartes de crédit qui ont le plus augmenté, grimpant de 11,2%.

Ces crédits ont représenté un total de 1.081,2 milliards de dollars.

Les crédits à la consommation classiques, comme les prêts automobiles ou prêts étudiants, ont progressé en rythme annuel de 5,3%, une légère décélération par rapport à juin où ils avaient gonflé de 5,6%.

Ils s’élèvent à 3.041,6 milliards de dollars.

Les crédits à la consommation financent une grande partie de la consommation américaine, qui représente plus de 70% de la croissance économique du pays.

Alors que le secteur manufacturier est en berne aux Etats-Unis, notamment à cause des incertitudes autour du commerce international, la croissance actuelle (2% au 2e trimestre en rythme annuel) semble reposer sur l’optimisme du consommateur.

A lire aussi...