Plazza: nette avancée des revenus des immeubles

AWP

1 minutes de lecture

L’an dernier, la rentabilité de la société immobilière dirigée par Ralph Siegle a toutefois été lésée par des revalorisations amoindries.

La société immobilière Plazza, émancipée en 2015 du conglomérat zurichois Conzzeta, a vu ses recettes prendre l’ascenseur l’an dernier. La rentabilité nette a toutefois été grevée par un ralentissement observé dans les revalorisations. Les actionnaires bénéficieront d’une rémunération agrémentée d’un tiers en comparaison annuelle.

Les revenus des immeubles ont progressé de 6,3% à 15,7 millions de francs, tandis que les revalorisations du parc immobilier ont fondu de près d’un tiers à 10,4 millions. Le bénéfice net s’est érodé de 12,9% à 17,0 millions. Hors produit des revalorisations, la rentabilité nette aurait augmenté à 8,8 millions de francs, contre 7,7 millions en 2016, détaille mercredi le rapport d’activités.

Le conseil d’administration proposera aux actionnaires le versement d’un dividende agrémenté d’un tiers, soit de 4 francs par nominative A et de 80 centimes par nominative B.

A près de 20% fin 2017, le taux de vacance est demeuré élevé dans les surfaces commerciales. Le taux de vacance d’ensemble a toutefois été divisé par deux à 8,3%.

La direction, chapeautée par le CEO Ralph Siegle, ambitionne de faire bondir cette année les revenus des immeubles d’environ un quart et le bénéfice net, hors revalorisations, d’un tiers. L’avancement des projets doit permettre d’au moins maintenir le niveau du produit des revalorisations.