Parité salariale hommes-femmes: le manque de transparence

Communiqué, Equileap

1 minutes de lecture

86% des entreprises ne communiquent pas sur les inégalités salariales, selon la récente étude d’Equileap.

Equileap, le principal fournisseur de données sur l'égalité des sexes dans le secteur des entreprises, a publié les résultats clés de son nouveau document de recherche: Bridging the Gap.

Pour la première fois, près de 750 grandes entreprises de 22 économies développées ont fait l'objet de recherches sur les inégalités salariales entre hommes et femmes. Ceux-ci font partie des meilleures sociétés de notation au classement mondial Equileap 2017 pour l'égalité des genres et devraient représenter les meilleures pratiques actuelles.

Diana van Maasdijk, CEO d'Equileap, a commenté: «Ce qui est mesuré est géré. Nous avons besoin d'actions de la part des entreprises et des gouvernements pour parvenir à une transparence sur la rémunération des femmes et des hommes si elles veulent vraiment s'attaquer aux inégalités, plutôt que de se contenter d'une façade. Les investisseurs ont également un rôle essentiel à jouer pour faire pression sur les entreprises. Nous avons tous beaucoup à gagner de la parité salariale entre les sexes, à tous les niveaux, pour les familles, les communautés, les pays et l'économie mondiale. C'est une cause qui mérite d'être combattue.»

 

Retrouvez le document «Bridging the Gap» dans son intégralité en cliquant ici.