Les immatriculation de voitures accélèrent leur chute en octobre

AWP

1 minutes de lecture

Les voitures de tourisme ont affiché un plongeon de 18,7% sur un an à 20’914 véhicules fraîchement immatriculés en octobre, poursuivant sur la tendance baissière des derniers mois.

Les nouvelles mises en circulation de voitures ont dérapé en octobre, subissant une forte chute pendant le mois sous revue, alors que celles de motos ont poursuivi leur solide ascension, selon les données de l’Office fédéral de la statistique (OFS) publiées jeudi.

Les voitures de tourisme ont affiché un plongeon de 18,7% sur un an à 20’914 véhicules fraîchement immatriculés en octobre, poursuivant sur la tendance baissière des derniers mois.

Après une entame d’année en demi-teinte, ce segment avait lourdement chuté pendant la première vague de coronavirus et le confinement, subissant des replis de 39,4% en mars et de 67,9% en avril avant de se normaliser les mois suivants.

Depuis le début de l’année, les nouvelles mises en circulation de voitures ont accusé une baisse de 26,6% comparé à la même période de l’année dernière avec un total de 185’443 véhicules.

Les véhicules utilitaires, prisés par les artisans et le chauffeurs-livreurs, ont suivi une tendance similaire, enregistrant un recul de 18,3% en octobre.

Le segment des deux-roues motorisés a quant à lui sorti son épingle du jeu, grâce notamment à la possibilité encore offerte cette année d’accéder directement à des motos sans limitation de puissance à partir de 26 ans. En octobre, les immatriculations de motos ont bondi de 23,7% à 2304 unités. Ce secteur connaît une envolée depuis juin, mois où elles avaient décollé de 68,6%.

Entre janvier et fin septembre, les immatriculations de motos ont progressé de 16,4% à 43’490 unités.

A lire aussi...