Le marché des voitures neuves au plus bas depuis 1973 en avril

AWP

1 minutes de lecture

L’association Auto-Suisse chiffre la chute des ventes à 23% sur l’ensemble de l’année.

Les immatriculations d’automobiles neuves en Suisse n’ont jamais atteint un niveau aussi bas en avril que depuis la crise du pétrole du début des années 1970, victimes qu’elles sont de la pandémie de coronavirus, selon l’association suisse des importateurs automobiles (Auto-Suisse).

L’enquête menée par cette association et publiée lundi révèle des conclusions similaires aux prévisions faites par l’Association suisse du commerce automobiles indépendant (VFAS): la première calcule une chute des ventes de véhicules neufs de 23% sur l’ensemble de l’année, la seconde de 25%.

Une brèche qui sera sans doute difficile voire impossible à combler car c’est traditionnellement au printemps que les concessionnaires réalisent le pic de leur chiffre d’affaires.

Ce chiffre part de l’hypothèse que les affaires redémarreront au cours du second semestre, précise le porte-parole d’Auto-Suisse. Si une nouvelle vague de la pandémie devait éclater, les chiffres seraient probablement révisés encore plus à la baisse.

A lire aussi...