Le dollar accélère ses pertes face à l'euro

AWP

1 minutes de lecture

La monnaie européenne valait 1,2335 dollar vers 20h30 contre 1,2242 dollar mardi soir.

Le dollar a accéléré ses pertes face à l’euro mercredi après une réunion de la banque centrale américaine (Fed) qui a maintenu sa prévision de trois hausses de taux d’intérêt cette année et s’est montrée prudente concernant l’inflation.

Vers 19h30 GMT (20h30 heure de Paris), l’euro valait 1,2335 dollar contre 1,2242 dollar mardi à 21h00 GMT.

La monnaie unique européenne progressait aussi face à la devise japonaise, à 130,80 yens pour un euro contre 130,42 yens mardi soir.

Le billet vert perdait du terrain face à la monnaie nipponne, à 106,04 yens pour un dollar contre 106,53 yens la veille au soir.

A l’issue de sa réunion de politique monétaire de deux jours, la Fed a annoncé une hausse de taux d’intérêt d’un quart de point et le maintien de sa perspective de deux autres hausses d’un quart de point cette année.

Elle a en revanche revu à la hausse la cadence prévue pour l’an prochain, à trois hausses.

«Le marché est déçu par la décision de la Fed de ne pas avoir monté ses perspectives de hausses de taux d’intérêts à quatre dès cette année», a affirmé Kathy Lien, de BK Asset Management.

Les hausses de taux d’intérêt rendent le billet vert plus rémunérateur et plus attractif, ce qui déclenche généralement des mouvements de vente s’il existe une déception sur le rythme de progression des taux.

«La prise de parole du président, Jerome Powell, (lors d’une conférence de presse) a été moins ferme qu’on aurait pu l’anticiper», a par ailleurs affirmé Mme Lien.

Le nouveau président de la Banque centrale américaine a notamment indiqué qu’il ne voyait pas de signe d’une accélération de l’inflation pour le moment aux Etats-Unis, ce qui représente une pression moins forte pour effectuer des hausses de taux.

Du côté de la livre britannique, la publication de données sur le taux de chômage au Royaume-Uni, au plus bas depuis 1975, et sur une progression des salaires plus forte qu’attendu a porté la monnaie britannique à de nouveaux sommets face à l’euro.

Vers 17h30 GMT, la livre a atteint son niveau le plus fort depuis fin janvier, à 1 euro pour 87,07 pence. Il y a deux jours, la livre avait déjà fortement progressé à la suite d’un accord sur la période de transition post-Brexit.

Vers 15h30 GMT, la monnaie chinoise s’affichait à 6,3232 yuans pour un dollar contre 6,3341 yuans pour un dollar mardi à 15h30 GMT.

L’once d’or coûtait 1.321,35 dollars au fixing du soir contre 1.311,00 dollars la veille.

Le bitcoin valait 8.933,23 dollars contre 8.920,32 dollars mardi à 21h00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

A lire aussi...