L’euro progresse face au dollar dans un marché optimiste

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h, l’euro gagnait 0,89% face au billet vert, à 1,0995 dollar, s’approchant sans le dépasser du seuil symbolique des 1,10 dollar.

L’euro progressait nettement face au dollar mardi, dans un marché optimiste préférant se concentrer sur les bonnes nouvelles relatives à la pandémie de coronavirus.

Vers 19H00 (21H00 à Paris), l’euro gagnait 0,89% face au billet vert, à 1,0995 dollar, s’approchant sans le dépasser du seuil symbolique des 1,10 dollar.

Les marchés étaient fermés à Londres et aux Etats-Unis lundi et le dollar américain, traditionnellement considéré comme une valeur refuge, est «ressorti comme groggy du week-end prolongé, reculant de façon généralisé face aux principales devises», remarque Joe Manimbo de Western Union.

«L’optimisme est dans l’air alors que les économies rouvrent et que les entreprises semblent progresser vers un vaccin contre le coronavirus», ajoute-t-il.

Etant donné qu’un vaccin est considéré comme le seul moyen de revenir rapidement à la situation pré-coronavirus, toute annonce positive concernant un vaccin est bien accueillie par les investisseurs», a fait remarquer Fiona Cincotta, analyste pour City Index.

Cet élan «l’emporte pour l’instant sur les menaces potentielles de tensions accrues entre les États-Unis et la Chine», remarque M. Manimbo.

La livre sterling, considérée comme une devise à risque avec le douloureux processus du Brexit, profitait à plein de ce regain d’optimisme, gagnant 1,24% face au billet vert, à 1,2342 dollar.

Les devises liées aux cours du pétrole bondissaient de leur côté à la faveur de la hausse du prix de l’or noir: face au billet vert, le dollar canadien prenait 1,6%, le dollar néo-zélandais gagnait 2%, le dollar australien s’appréciait de 1,8% et la couronne norvégienne de 1,9%.

Pour les analystes de Wells Fargo, le prochain élément clé pour l’euro sera la présentation mercredi par la Commission européenne de son plan de relance.

«Il y a encore beaucoup de chemin à faire avant de parvenir à un accord concret mais si les gros titres sont positifs (mercredi), l’euro pourrait continuer à se redresser», estiment-ils.

A lire aussi...