L’économie fribourgeoise manque de perspectives pour 2021

AWP

1 minutes de lecture

Un bon quart (27%) des entreprises qui ont participé à l’enquête de l’Observatoire CCIF de l’économie font état d’une détérioration de la marche des affaires par rapport à décembre.

Les entreprises fribourgeoises peinent à se projeter en 2021. Un bon quart (27%) des 41 entreprises qui ont participé à l’enquête menée à fin janvier par l’Observatoire CCIF de l’économie font état d’une détérioration de la marche des affaires par rapport à décembre.

Seules 7% des entreprises évoquent une amélioration, le solde de 66% jugeant la situation stable, a indiqué jeudi la Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg (CCIF). Comme une majorité des sondés avaient déjà vu ses affaires stagner en décembre par rapport au début de l’automne, cela signifie que l’économie évolue toujours «clairement nettement» au-dessous de ses niveaux d’avant crise.

Il en découle une dégradation des perspectives qui se manifeste en particulier par les craintes de finir l’année sur une perte, précise le communiqué. De plus, 37% des sondés redoutent un exercice 2021 négatif, alors qu’ils n’étaient que 30% il y a un mois.

Fait particulièrement inquiétant, relève la CCIF, 64% des sociétés déficitaires en 2020 pensent à nouveau l’être cette année. Autre signe de détérioration, une entreprise sur cinq craint à nouveau pour sa survie, alors que la proportion était descendue à 13% au début décembre.

Un peu moins d’un mois après son instauration, le renforcement des mesures de semi-confinement est jugé «plutôt trop» à «beaucoup trop» excessif par 78% des membres de l’Observatoire CCIF de l’économie. La fermeture des commerces et des restaurants est particulièrement contestée.

A lire aussi...