BNS:le franc numérique devrait être plus efficace que l’argent électronique

AWP

1 minutes de lecture

De trois fois par semaine, ces opérations seront désormais hebdomadaires à partir du 1er septembre.

 Dans le cadre du Forum Finance Liechtenstein, Andréa Maechler, membre du directoire de la Banque nationale suisse (BNS) s’est exprimée sur l’avenir du trafic des paiements. A la question de savoir si la banque centrale émettra un jour une devise blockchain, elle n’a pas répondu clairement.

Il y aura peut-être un jour un franc numérique, a-t-elle déclaré mardi. Pour cela, il faudra que le franc numérique soit plus sûr et plus efficace que l’argent électronique actuel.

Mme Maechler ne pense pas que le système actuel des paiements devienne un jour obsolète enr aions de la «tokenisation» du trafic des paiements. Elle a toutefois relevé que la BNS suit les mutations actuelles avec la numérisation et les nouvelles possibilités techniques.

L’évolution du trafic des paiements a toujours, par le passé, oscillé entre innovation et sécurité. Ce n’est pas différent aujourd’hui. On développe actuellement une infrastructure moderne afin de permettre un système de paiements instantané.

 

A lire aussi...