Aluflexpack veut se faire coter à la Bourse suisse

AWP

1 minutes de lecture

L’opération doit avoir lieu le 28 juin et permettra à la société bâloise de lever environ 140 millions d’euros bruts. Montana Tech veut rester l’actionnaire majoritaire.

Le fabricant d’emballages Aluflexpack veut faire son entrée à la Bourse suisse. L’opération doit se faire d’ici fin juin et permettra à la société bâloise de lever environ 140 millions d’euros (environ 156 millions de francs) bruts auprès des investisseurs.

La direction a indiqué viser le 28 juin comme date d’entrée sur SIX Swiss Exchange. L’entreprise communiquera deux semaines avant la fourchette du prix d’émission des nouvelles actions.

Le propriétaire et unique actionnaire Montana Tech, qui veut apporter jusqu’à 15% d’actions existantes en cas d’option de surallocation, veut rester l’actionnaire majoritaire, a-t-il indiqué lundi dans un communiqué.

«Le produit de l’émission d’actions (via une augmentation de capital) doit servir au développement et à l’automatisation des capacités de production et à des acquisitions ciblées», a précisé Aluflexpack.

Les fonds levés doivent ainsi permettre à la société d’investir dans ses capacités de production en Europe et d’éventuellement racheter des entreprises en Asie, en Europe, au Proche-Orient et en Amérique du Nord. Quelque 80 millions d’euros sont alloués aux acquisitions.

L’entreprise table dans l’immédiat sur deux à trois acquisitions, a détaillé le directeur financier Johannes Steurer lors d’une conférence de presse à Zurich. «Le marché est actuellement encore très fragmenté», a-t-il dit.

Aluflexpack prévoit notamment d’investir 30 millions d’euros dans l’extension des capacités de production de sacs à fond plat sur le site d’Umag dans le nord de la Croatie. Le même montant doit être investi dans les autres sites de fabrication.

Stimuler la croissance

Le groupe est spécialisé dans la fabrication d’emballages flexibles pour l’industrie du café et du thé, les produits pharmaceutiques, la nourriture pour animaux et les produits laitiers. La production de capsules de café en aluminium est le fer de lance de son activité. La fabrication de blisters pour l’industrie pharmaceutique est également en plein essor.

La société compte parmi ses clients des multinationales comme Nestlé, Ferrero, Coca-Cola, Sanofi, Lactalis et Dr. Oetker.

Au premier trimestre, l’entreprise basée à Reinach et qui emploie 1150 personnes au niveau mondial a dégagé un chiffre d’affaires de 50,6 millions d’euros, en hausse de 24% sur un an, et une marge brute d’exploitation (Ebitda) ajustée de 13,9%.

«Nous voulons ainsi jeter les bases d’une croissance durable, pérenne et bénéfique», a indiqué le directeur général Igor Arbanas, cité dans le communiqué.

Le président Martin Ohneberg a quant à lui précisé qu’il était «essentiel de stimuler une croissance organique durable et inorganique par l’innovation, la concentration et l’entrée sur le marché de nouveaux pays».

Quant à l’actionnaire majoritaire, il a fait savoir par l’intermédiaire du patron de Montana Tech Michael Tojner, qu’»un financement autonome par le marché boursier (...) constitue une bonne décision pour Aluflexpack en raison de son potentiel de croissance attrayant».

A lire aussi...