Allemagne: moral des consommateurs stable à l’aube d’une récession

AWP

1 minutes de lecture

Le baromètre GfK est attendu à 9,7 points, inchangé par rapport à août, quand il était tombé au niveau d’avril 2017.

Le moral des consommateurs allemands devrait se stabiliser en septembre, après trois mois de baisse, alors que le pays pourrait entrer en récession au troisième trimestre, selon le baromètre GfK publié mercredi.

L’indicateur du moral des ménages est attendu à 9,7 points, inchangé par rapport à août, quand il était tombé au niveau d’avril 2017.

La publication intervient quelques jours après une nouvelle baisse du moral des entrepreneurs, qui a atteint en août son plus bas depuis novembre 2012, sur fond de ralentissement économique et de guerre commerciale sino-américaine.

Les attentes des consommateurs sur l’évolution de la conjoncture ont à nouveau nettement chuté de 8,3 points, après avoir déjà perdu 6,1 points le mois précédent.

Cette composante de l’indicateur se retrouve en août à -12 points, soit au plus bas depuis janvier 2013, note le GfK.

La composante de l’indicateur qui mesure les attentes de revenus a également reculé, mais plus légèrement, de 0,7 point, à 50,1 points.

Son évolution future «dépendra surtout de la situation sur le marché du travail», explique GfK, relevant que «la situation devient plus difficile dans les branches exportatrices comme l’industrie automobile» en raison des conflits commerciaux internationaux.

Selon la Bundesbank, l’économie allemande pourrait entrer en récession au troisième trimestre sous l’effet d’une «nette contraction» de la production industrielle, a-t-elle averti la semaine passée.

Reste que les ménages ont globalement plus envie de dépenser leur argent: cette partie de l’indicateur rebondit après être tombée à son niveau d’octobre 2015.

A lire aussi...