Allemagne: les exportations continuent de progresser en avril

AWP

1 minutes de lecture

Au total, la première économie européenne a exporté des biens pour 111,8 milliards d’euros, soit 0,3% de plus qu’en mars et 0,5% de moins qu’en février de l’année passée, avant la première vague de coronavirus.

Les exportations allemandes ont progressé en avril pour le douzième mois d’affilée, atteignant quasiment leur niveau d’avant la crise du Covid-19 selon des données publiées mercredi par l’Office fédéral des statistiques.

Au total, la première économie européenne a exporté des biens pour 111,8 milliards d’euros, soit 0,3% de plus qu’en mars et 0,5% de moins qu’en février de l’année passée, avant la première vague de coronavirus, précise Destatis.

Avec une baisse des importations de 1,7% sur un mois (données corrigées des variations saisonnières), l’excédent commercial est ressorti à 15,5 milliards d’euros (16,9 milliards de francs) contre 20,2 milliards en mars.

Les exportations, vitales pour l’industrie allemande, progressent sans cesse depuis mai 2020, après le trou d’air historique de mars et avril.

Elles ont notamment augmenté de 1,9% en janvier, 0,8% en février et 1,3% en mars, selon des données corrigées des variations saisonnières.

Les progressions sur un an sont spectaculaires en raison de cet effet de base: +48% côté exportations et +33% pour les importations.

Ces statistiques interviennent alors que l’Allemagne s’inquiète des effets des difficultés à s’approvisionner en composants électroniques, bois, plastiques ou acier, qui risquent de freiner la relance tant attendue.

Une série d’indicateurs décevants, dont la production industrielle, a confirmé mardi que «le début du rebond de l’économie est instable», selon Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Le gouvernement reste toutefois optimiste: pour l’ensemble de l’année, la croissance de l’économie allemande pourrait atteindre jusqu’à 4%, plus forte que les projections initiales à 3,5%, selon des déclarations récentes du ministre de l’Économie Peter Altmaier.

A lire aussi...