USA: le taux d’emprunt immobilier à 30 ans à un plus bas historique

AWP

1 minutes de lecture

La référence calculée par l’agence américaine de refinancement des prêts hypothécaires Freddie Mac chute sous les 3%.

Le taux moyen d’emprunt immobilier à 30 ans est descendu sous le seuil des 3% aux Etats-Unis, du jamais vu depuis que l’agence américaine de refinancement des prêts hypothécaires Freddie Mac a commencé à le calculer, en 1971.

Ce taux s’affiche plus précisément actuellement à 2,98%, alors qu’il s’élevait encore à 3,7% en début d’année et à près de 5% fin 2018, selon les données de l’organisme dévoilées jeudi.

Au plus haut, en 1981, alors que la banque centrale américaine (Fed) avait relevé ses taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation, il dépassait 18%.

Mais la Fed, pour soutenir l’économie, a nettement fait baisser ses taux ces dernières années.

Cette tendance influence en partie la direction des taux d’emprunt proposés par les banques à leurs clients.

La baisse des taux à 30 ans ne va toutefois pas forcément conduire à une hausse des achats immobiliers, estime Freddie Mac.

«Le repli a conduit à une hausse de la demande de la part des acheteurs et, ces bas taux ont permis (aux investisseurs) de soutenir les marchés financiers en permettant l’achat d’actifs», note l’organisme.

«Cependant, l’augmentation des nouveaux cas (de COVID-19) représente un contre-coup puisqu’elle met en suspend la reprise économique et cette pause fait courir le risque de voir de nombreux licenciements temporaires se transformer en pertes d’emplois permanentes», ajoute l’agence.

A lire aussi...