Les prix à la constructions stables en octobre

AWP

1 minutes de lecture

Les prix dans le bâtiment se sont érodés de 0,2% sur six mois et étoffés de 0,4% sur un an. Ceux pour les infrastructures ont enflé de 0,6% tant sur un semestre que sur douze mois.

L’indice des prix à la construction est demeuré stable entre avril et octobre de cette année, tiraillé entre un renchérissement dans le génie civil et un tassement dans le bâtiment. Sur une base annualisée, les tarifs d’ensemble ont enflé de 0,4%, énumère jeudi l’Office fédéral de la statistique (OFS) dans son compte-rendu périodique.

L’indice s’établit désormais à 99,7 points, la base de comparaison de 100 points correspondant au niveau d’octobre 2015. Les prix dans le bâtiment se sont érodés de 0,2% sur six mois et étoffés de 0,4% sur un an, pour s’établir à 99,4 points. Ceux pour les infrastructures ont enflé de 0,6% tant sur un semestre que sur douze mois, à 101,2 points.

L’affaissement des prix dans le bâtiment a été entraîné par une érosion pour les salles d’aisance et les ascenseurs, partiellement compensée par un renchérissement dans la maçonnerie et les revêtements de façade. Si le Plateau, Zurich et la Suisse centrale ont enregistré une baisse, l’Arc lémanique, la Suisse orientale et le Tessin se sont inscrits à contre-courant.

Dans le génie civil, les prix ont été tirés vers le haut par les activités de terrassement et la construction de superstructures. Seules les régions du Nord-Ouest et centrale ont échappé au renchérissement.

A lire aussi...