Les loyers urbains ont gonflé au cours des deux dernières années

AWP

1 minutes de lecture

Zurich continue d’occuper la première place du classement. Le deuxième rang échoit à Genève selon les dernières cartes des loyers publiées par Homegate.ch.

La plupart des loyers des appartements dans les principales villes de Suisse ont augmenté au cours des deux dernières années. C’est ce que révèlent les dernières cartes des loyers publiées lundi par le portail immobilier Homegate.ch.

Zurich continue d’occuper la première place du classement. Sur les bords de la Limmat, le loyer mensuel moyen d’un trois pièces de 70 m2 peut atteindre 3760 francs, soit près de 520 francs de plus que lors du dernier pointage.

Le deuxième rang échoit à Genève, où les loyers dans le quartier de Bel-Air dépassent désormais les 3000 francs en moyenne. Les auteurs de l’étude relèvent également comme particularité de la cité de Calvin la quasi-absence d’appartements de trois pièces à moins de 2000 francs par mois.

A Bâle et à Berne, les loyers ont également enflé, mais restent sensiblement inférieurs à ceux pratiqués à Zurich et à Genève et dépassent rarement les 2000 francs. Dans les quartiers les plus prisés des deux villes, ils s’élèvent en moyenne à respectivement 2130 et 2480 francs.

L’indicateur établi par Homegate se base sur la médiane normalisée d’une cinquantaine d’objets publiés sur le portail dans la période qui s’étend de janvier de 2017 à mai 2019.

A lire aussi...