La Vaudoise a réduit de 25% les émissions de CO2 de son portefeuille immobilier

Communiqué, Vaudoise Assurances

1 minutes de lecture

Ce résultat encourageant lui permet d’envisager avec confiance, d’ici à 2025, une réduction d’au moins 30% de ses émissions de CO2 par rapport à 2014.

Investisseur responsable aux racines mutualistes, la Vaudoise est parvenue à réduire d’environ 25% les émissions de CO2 de ses bâtiments depuis 2014 grâce aux effets de son plan d’action pour une stratégie d’investissement durable dans l’immobilier. Elle est ainsi en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction totale d’au moins 30% de ses émissions de CO2 jusqu’en 2025.

La stratégie d’investissement durable dans l’immobilier mise en place à la Vaudoise porte ses premiers fruits avec une réduction de l'empreinte carbone de ses immeubles d’environ 25% de 2014 à 2020. Selon le suivi énergétique réalisé chaque année par le bureau BG Ingénieurs Conseils SA d’après la méthode du Certificat Energétique Cantonal des Bâtiments (CECB), les émissions de carbone de son portefeuille immobilier ont baissé de 33 kg CO2/m2 en 2014 à 25 kg CO2/m2 en 2020 pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et l’électricité. Ce résultat encourageant lui permet d’envisager avec confiance, d’ici à 2025, une réduction d’au moins 30% de ses émissions de CO2 par rapport à 2014

Un plan d’action énergétique complet

La Vaudoise a réalisé en 2014 un audit énergétique de son portefeuille immobilier auprès du bureau BG Ingénieurs Conseil SA selon la méthode du Certificat Energétique Cantonal des Bâtiments (CECB). Elle a ensuite défini un plan d’action afin de réduire ses émissions de CO2 qui porte sur quatre leviers, à savoir les rénovations énergétiques, la réduction des énergies fossiles pour le chauffage, l’optimisation énergétique de l’exploitation des bâtiments et la construction de bâtiments neufs performants certifiés, notamment Minergie-Eco, Société à 2000 Watts et SNBS. Elle investit par ailleurs dans des écoquartiers urbains innovants comme ceux d’Erlenmatt à Bâle, de Weidmatt à Lausen ou encore Églantine à Morges. En 2021, les 120 objets de son portefeuille immobilier seront intégrés dans le Swiss Sustainable Real Instate Index (SSREI), un indice qui permet la transparence et la comparabilité du marché des portefeuilles immobiliers suisses dans un objectif de durabilité.

A lire aussi...