Immobilier résidentiel en Europe: vers un atterrissage en douceur

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Les conditions monétaires dans la zone euro, en Suisse et au Royaume-Uni resteront généralement favorables aux acheteurs de logements.

Les économistes de S&P Global Ratings ont publié leurs dernières prévisions pour les marchés immobiliers européens.

Voici les principaux points à retenir du rapport «Europe's Housing Markets Are Staging A Soft Landing»:

  • Les conditions monétaires dans la zone euro, en Suisse et au Royaume-Uni resteront généralement favorables aux acheteurs de logements, les taux d'intérêt ne devant augmenter que très progressivement au cours des prochaines années, à partir de niveaux très bas.
  • France: la hausse des prix des logements devrait s’établir à 2,7% cette année, tandis que le resserrement de la politique monétaire et la détérioration de l’accessibilité économique suggèrent, dès l’année prochaine, un atterrissage en douceur.
  • Allemagne: L’amélioration progressive de l’offre de logements et le ralentissement de l’immigration nette devraient ramener la hausse des prix des logements à 4% cette année.
  • Suisse: Les mesures réglementaires, le faible niveau d'accessibilité et le ralentissement de la migration nette freinent les prix des maisons. Nous nous attendons à ce que les prix augmentent de 1,8% cette année et l'année prochaine.
  • Royaume-Uni: Un environnement plus défavorable pour le secteur de l'achat de logements ainsi que les incertitudes de Brexit contribuent au ralentissement de la croissance des prix des maisons au Royaume-Uni, les prix stagnant cette année et la dynamique demeurant plus molle dans les années à venir.