Vaudoise Assurances: recul du bénéfice mais pas du dividende

Communiqué, Vaudoise Assurances

1 minutes de lecture

Le chiffre d’affaires a progressé l’an dernier à 1,1 milliard de francs. De bons résultats, selon le CEO Philippe Hebeisen.

En 2017, le Groupe Vaudoise Assurances a réalisé un bénéfice consolidé de 120,7 millions de francs, proche de celui de 2016 à 124,8 millions. Les fonds propres croissent de 5,6%. Le conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale ordinaire de Vaudoise Assurances Holding SA du 7 mai 2018 de verser à ses actionnaires un dividende de 12 francs par action nominative B, comme lors des deux exercices précédents. Vaudoise Générale redistribuera quant à elle 33 millions de francs à ses clients.

« Nous réalisons en 2017 un très bon résultat. Il s'explique par une sinistralité maîtrisée dans les affaires non-vie ainsi que de bons résultats de placements. Le chiffre d'affaires est favorisé par les revenus liés aux acquisitions, au 1er juillet 2017, de Berninvest et Vaudoise Investment Solutions. A noter que la croissance des fonds propres est en bonne partie due à des plus-values non réalisées de nos actifs.» commente Philippe Hebeisen, directeur général et CEO.

Stabilité dans les branches non-vie

En 2017, la Vaudoise réalise un très bon résultat opérationnel qui s'explique essentiellement par une sinistralité bien maîtrisée. Si les primes des branches non-vie sont en légère régression (-0,1% dans un marché suisse qui croît de 0,9%), cette évolution est due au recul assumé d'encaissement dans les branches Assurances de personnes de -2,8%. Les affaires de Patrimoine progressent quant à elles de 1,5%. Ainsi, dans le segment des Particuliers, les assurances Véhicules à moteur, branche la plus importante en volume pour la Vaudoise, progressent de 1,9%. Les assurances Choses progressent quant à elles de 1,4% alors que la branche RC recule légèrement de 0,9%. La charge de sinistres globale a légèrement augmenté en 2017 alors que le ratio de frais diminue. Ainsi le ratio combiné est quasi stable à 93,9% contre 93,4% en 2016. La direction précise toutefois que le résultat 2016 avait été favorisé par des dissolutions de provisions extraordinaires, ce qui n'est pas le cas en 2017.

Evolution du portefeuille d’assurances vie conforme aux attentes

Malgré un contexte économique difficile sur le marché des capitaux et des taux d'intérêt extrêmement bas, l'encaissement de Vaudoise Vie retrouve le chemin de la croissance et progresse de 1,7% à 205,1 millions. Ce résultat est principalement dû aux affaires à prime unique. Quant aux assurances à primes périodiques, elles ont été redynamisées grâce à la commercialisation de RythmoInvest, produit d'épargne lié à des fonds de placement avec sécurisation progressive.

Perspectives toujours positives pour 2018

Les perspectives 2018 sont positives pour le groupe. La direction prévoit une croissance des portefeuilles dans les affaires non-vie et veillera attentivement au maintien de la qualité de la souscription et à l'évolution de la sinistralité.

Dans le domaine de l'assurance vie, même si les défis restent importants, la direction s'attend à une poursuite du succès dans la nouvelle gamme de solutions RythmoInvest. Le retour à la croissance amorcé en 2017 devrait se poursuivre en 2018.