Swiss Re: de nouveaux échos sur Softbank boostent le titre

AWP

1 minutes de lecture

Le réassureur avait confirmé en février être en contact avec le groupe japonais. Bloomberg évoque maintenant une prise de participation de 25%.

Swiss Re fait jeudi l’objet de nouvelles rumeurs sur une intrusion dans son capital du conglomérat diversifié nippon Softbank. Bloomberg évoque cette fois une prise de participation de 25% pour un montant de 100 à 105 francs par action ou près de 10 milliards de dollars pour l’ensemble du paquet, ainsi que des négociations parvenues à bout touchant.

Le réassureur a fait savoir dans la foulée que son conseil d’administration évaluait «les implications stratégiques et financières d’un éventuel partenariat».

Swiss Re avait confirmé en février être en contact avec Softbank en vue d’une éventuelle participation minoritaire de ce dernier. Les discussions en étaient à un stade initial, avait indiqué le réassureur. La conclusion d’un accord restait ouverte et diverses conditions devaient encore être satisfaire, à commencer par l’établissement d’un calendrier et la conception d’un mode de financement.

Jeudi, la nominative Swiss Re s’est étoffée de 2,2% à 97,28 francs, dans le peloton de tête d’un SMI en repli de 0,17%.

Sans l’exclure, Barclays doute de la rationalité stratégique d’une telle opération. L’établissement britannique rappelle en effet que l’acquisition d’un quart du capital de Swiss Re ne conférera pas à Softbank un poids suffisant pour orienter la stratégie de placements de la multinationale zurichoise.

Les solides assises financières de Swiss Re et sa robuste génération de liquidités, sur lesquelles reposent la recommandation d’achat émise par Barclays, constituent néanmoins des arguments susceptibles de motiver l’appétit du mastodonte japonais diversifié. Les 25% évoqués dans la presse pourraient par ailleurs ne représenter qu’un premier pas vers une prise de contrôle, poursuit la banque londonienne.

A lire aussi...