Solides apports nets pour Lombard Odier

Communiqué, Lombard Odier

1 minutes de lecture

«Nous avons pris soin de positionner les portefeuilles de manière à protéger les clients des plus grosses chutes du marché», indique Patrick Odier, associé-gérant senior.

Le groupe Lombard Odier publie ses résultats pour le premier semestre 2020. Les apports nets ont été solides durant le premier semestre 2020, mais insuffisants pour compenser les conditions de marché sans précédent sur cette période. Les actifs totaux de la clientèle se sont élevés à 290 milliards de francs à fin juin 2020, en baisse de 3% par rapport à fin décembre 2019. 

Croissance des revenus opérationnels et du bénéfice 

Au premier semestre 2020, les revenus opérationnels se sont élevés à 674 millions de francs, en hausse de 16% par rapport à l’année précédente, soutenus par de solides apports nets et une hausse de l’activité des clients sur des marchés volatils. Le bénéfice net consolidé s’est établi à 119 millions.

Un bilan et des fonds propres solides 

Avec des actifs totaux de 20,6 milliards de francs, le bilan demeure solide, très liquide et investi de manière prudente. Le groupe n’a pas de dette extérieure et il est fortement capitalisé, avec un ratio CET1 de 29,7% et un ratio de liquidité de 238% à fin juin 2020. L’agence Fitch a confirmé la notation AA- du groupe, avec une perspective stable, au mois de juillet 2020.

«Nos solides résultats reflètent la confiance que nos clients nous accordent, la solidité de notre banque et notre expertise d’investissement. Nous avons systématiquement pris soin de positionner les portefeuilles de manière à protéger les clients des plus grosses chutes du marché et à bénéficier de la reprise progressive observée depuis la mi-mars. L’intégration de la soutenabilité dans nos portefeuilles sous gestion en a amélioré la performance, tandis que nous sommes parvenus à générer d’importants apports nets positifs sur l’ensemble de nos activités, malgré le contexte de pandémie», a souligné Patrick Odier, associé-gérant senior.

Soutenabilité, gestion alternative et technologie – trois facteurs clés de différenciation 

La soutenabilité est au cœur de l’approche de Lombard Odier, dans ses activités et sa philosophie d’investissement. Cheffe de file dans ce domaine, la Maison poursuit l’intégration de la soutenabilité dans l’ensemble des portefeuilles de ses clients privés et institutionnels. Elle continue également de développer sa gamme de stratégies de conviction axées sur la soutenabilité, notamment grâce au lancement réussi du Climate Transition Fund au mois de mars.

Notre accent sur la conception de nos propres stratégies de gestion alternative s’est avéré particulièrement opportun en période de volatilité de marché élevée.

La solidité de notre plateforme bancaire nous a permis de rester proches de nos clients et de leur assurer un service sans faille tout au long de la crise. Nous allons continuer d’investir significativement dans notre propre technologie pour nos clients et tierces parties car elle s’est avérée être un facteur de différenciation clé pour Lombard Odier.

Perspective de marché

Le premier semestre 2020 a été une période sans précédent pour l’économie et les marchés mondiaux, le reste de l’année sera sans aucun doute également complexe. Conscient de la nécessité de contrôler les risques potentiels, Lombard Odier demeurera à la fois prudent et agile dans la gestion des actifs de la clientèle.

A lire aussi...