Partners Group envisage la vente du brésilien Hortifruti

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe financier serait déjà en tractations avec plusieurs banques créancières, dont Credit Suisse, JPMorgan et BTG Pactual, selon le magazine économique Valor.

Le gestionnaire d’actifs Partners Group pourrait bientôt se séparer du distributeur brésilien de fruits et légumes Hortifruti, dont il a fait l’acquisition fin 2018. Selon le magazine économique Valor, qui cite trois sources non spécifiées, le groupe financier serait déjà en tractations avec plusieurs banques créancières, dont Credit Suisse, JPMorgan et BTG Pactual.

Sollicitée mardi par AWP, la direction du gestionnaire d’actifs zougois coté à la Bourse suisse n’a pas souhaité faire de commentaire sur l’éventualité d’une transaction.

Selon une source proche du dossier citée par l’agence Globo, Partners Group pourrait vendre l’intégralité ou seulement une partie de ses parts dans la chaîne de magasins de fruits et légumes. Une ouverture du capital à la Bourse de São Paolo (B3) est également à l’étude.

Dans une note, l’entreprise a indiqué au média brésilien «évaluer de manière constante les opportunités du marché», et analyser les différentes opérations susceptibles de capter les ressources dont elle a besoin pour financer sa croissance, «y compris la possibilité d’une IPO (introduction en Bourse)», même si cela n’est pas à l’ordre du jour.

Présente essentiellement dans les deux principales métropoles du géant sud-américain (Rio de Janeiro et São Paolo), Hortifruti réalise un chiffre d’affaires annuels d’environ 2 milliards de reais (340 millions de francs) avec ses 4 magasins et emploie quelque 7000 salariés.

A lire aussi...