La Mobilière maintient sa rentabilité

AWP

1 minutes de lecture

Le CEO de la Mobilière, Markus Hongler, a fait état d’une charge des sinistres pour dommages naturels supérieure à la moyenne au troisième trimestre 2017.

La Mobilière est parvenue à maintenir sa rentabilité l’année dernière en affichant un bénéfice consolidé quasiment stable à 440,5 millions de francs, malgré une hausse du coûts des sinistres.

Les volumes de primes ont enflé de 4% à 3,77 milliards de francs. Dans l’assurance non-vie, le groupe bernois est parvenu à augmenter sa part de marché de 0,6 point de pourcentage à 19,1%, tout comme dans l’assurance dommage où sa part a atteint 29,6% (+0,3 point), a détaillé mardi l’assureur dans un communiqué.

Les primes brutes dans l’activité non-vie ont accéléré de 4,8% à 2,96 milliards de francs. Le ratio combiné, qui mesure le rapport entre les coûts des sinistres et les primes encaissées, s’est pour sa part dégradé de 1,9 point à 90,8%. La Mobilière a en effet fait état «d’une charge des sinistres pour dommages naturels supérieure à la moyenne au troisième trimestre 2017», selon un communiqué.

Dans l’activité vie, les primes brutes ont crû de 1,3% à 813,3 millions de francs, profitant autant d’une croissance dans la prévoyance privée que professionnelle.

L’année dernière, La Mobilière a investi 123 millions de francs, notamment dans le renouvelement du système informatique et la numérisation des processus avec l’introduction de la souscription d’assurance en ligne.

A lire aussi...