La BC de Lucerne profite de résultats solides sur 9 mois

AWP

1 minutes de lecture

Ces chiffres solides devraient permettre à l’établissement de boucler l’année à un niveau similaire à l’exercice précédent.

La Banque cantonale de Lucerne (LUKB) a enregistré sur les neuf premiers mois de 2020 une croissance à quasiment tous les niveaux, malgré les difficultés liées à la pandémie de coronavirus. Ces chiffres solides devraient permettre à l’établissement, qui s’est aussi fixé de nouveaux objectifs, de boucler l’année à un niveau similaire à l’exercice précédent.

Le produit des activités d’intérêt, principale source de revenus de l’établissement, a progressé de 3,4% à 272,1 millions de francs entre janvier et fin septembre, a précisé ce dernier mardi dans un communiqué.

Les autres activités ont également crû, à l’image du produit des commissions (+4,2%) et du négoce (+53,1%).

Alors que les charges ont pris de l’embonpoint (+4,9% à 187,1 millions de francs) le résultat d’exploitation a augmenté de 2,2% à 181,0 millions. Le bénéfice net a pour sa part atteint 158,7 millions, en croissance de 4,5% sur un an.

La LUKB a également profité d’un afflux net important d’argent nouveau, qui a atteint 1,32 milliard de francs fin septembre. L’ensemble des avoirs sous gestion a crû de 2,4% sur neuf mois, à 31,75 milliards.

L’établissement est également resté actif en matière de prêts, qui ont progressé de 5,5% à 34,5 milliards de francs, dont 30,2 milliards (+4,7%) d’hypothèques.

La direction a précisé ses objectifs pour l’ensemble de l’année, tablant désormais sur un bénéfice net «proche» des 205 millions de francs dégagés en 2019. Jusqu’à présent, la banque s’attendait à réaliser un profit net dans le haut de la fourchette des 187 à 205 millions.

Nouveaux objectifs et partenariat

La Banque cantonale a en outre annoncé ses nouveaux objectifs, placés sous le signe de la croissance, pour la période 2021 à 2025: elle vise un bénéfice net cumulé entre 1,03 et 1,1 milliard contre 950 millions entre 2016 et 2020. Le ratio coûts-revenus devrait rester stable à 50% au maximum tandis que le ratio capital total devrait osciller entre 14 et 18%.

Pour développer son offre pour des investisseurs dans l’immobilier, la société a noué un partenariat avec le gestionnaire d’actifs Fundamenta Group, spécialisé dans l’immobilier. Dans le cadre de cette collaboration, la LUKB va acquérir une participation de 30% dans le groupe zougois, pour un montant non dévoilé.

Le partenariat permet à Fundamenta Group de se doter d’une activité pour clients tiers, précise un communiqué diffusé mardi. La société financière dispensera des conseils et fournira des services spécialisés aux clients de la banque dans le domaine de l’immobilier.

La banque cantonale de Zurich loue la solide copie rendue par l’établissement malgré la pandémie de coronavirus. La crainte de voir des provisions supplémentaires pour des risques de crédits ne semble pour le moment pas justifié.

Les qualités défensives de la LUKB sont par ailleurs peu reconnues par le marché, estime l’analyste, qui confirme la recommandation «Surpondérer» du titre.

A 11h28, le titre prenait 2,3% à 403,5 francs dans un marché de référence SPI en hausse de 1,38%.

A lire aussi...