La Banque cantonale de Zoug améliore ses performances

AWP

1 minutes de lecture

Le président de la direction Pascal Niquille s’est félicité de la mue de l’établissement vers le conseil, estimant que la ZGKB est reconnue comme gestionnaire de fortune dans la région zougoise.

La Banque cantonale de Zoug (ZGKB) a augmenté ses résultats au premier semestre, profitant notamment d’une solide activité dans les commissions et services. Sans s’aventurer sur le terrain des prévisions chiffrées, la direction a indiqué mardi tabler sur un «bon» résultat annuel.

Au total, le produit d’exploitation a crû de 6,5% à 112,8 millions de francs, tandis que les charges n’ont augmenté que de 1% à 50,5 millions entre janvier et juin.

Dans le détail, le produit net des activités d’intérêt a progressé de 2,4% à 76,2 millions de francs, tandis que celui des commissions et services a bondi de 16,2% à 22,6 millions. L’activité de négoce a par contre vu ses recettes se replier de 1,7% à 8,7 millions, a détaillé la ZGKB dans un communiqué.

Le résultat d’exploitation s’est ainsi fixé à 56,4 millions, en hausse de 14% sur un an, et le bénéfice net a augmenté de 9,5% à 34,2 millions.

Les créances hypothécaires ont augmenté de 1,2% à 11,6 milliards de francs. Pour la ZGKB, cette hausse reflète le positionnement de la banque comme «leader du financement immobilier dans la région zougoise».

Le président de la direction Pascal Niquille s’est félicité de la mue de l’établissement vers le conseil, estimant que la ZGKB «est aujourd’hui reconnue comme gestionnaire de fortune» cantonal. L’établissement a en effet encaissé dans ce domaine 492 millions de francs d’argent nouveau. Les avoirs clientèle s’établissent ainsi à 9,6 milliards (+5,6%).

Les taux négatifs ne sont répercutés que manière sélective aux clients.

La progression des activités ne sera cependant pas aussi forte au second semestre qu’au premier, a averti la direction.

A lire aussi...