Generali: bénéfice net en hausse, confirmation des objectifs 2021

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe proposera à ses actionnaires le versement d’un dividende de 0,96 euro par action, contre 0,90 l’année précédente.

L’assureur italien Generali a annoncé vendredi avoir vu son bénéfice net progresser de 15,7% à 2,67 milliards d’euros (2,8 milliards de francs), une performance qui lui permet de confirmer l’intégralité des objectifs de son plan stratégique «Generali 2021».

Ce résultat est néanmoins légèrement inférieur au consensus des analystes de Factset qui tablait sur un bénéfice de 2,7 milliards d’euros.

Son résultat opérationnel s’est établi quant à lui à 5,19 milliards d’euros, en hausse de 6,9%, le meilleur de son histoire selon l’assureur, fruit d’une «excellente solidité de son patrimoine, consolidant ainsi sa position de leader du secteur», selon le patron de Generali, le Français Philippe Donnet.

Le groupe proposera à ses actionnaires le versement d’un dividende de 0,96 euro par action, contre 0,90 l’année précédente.

En 2018, le groupe avait dégagé un bénéfice net en hausse de 9,4% à 2,3 milliards d’euros, grâce aux recettes de la gestion d’actifs principalement.

D’ici 2021, Generali mise sur le développement de la gestion d’actifs, ainsi que sur la numérisation de son modèle opérationnel et de distribution, dans lequel il va investir un milliard d’euros, pour doper sa croissance et ses bénéfices.

L’assureur italien a par ailleurs annoncé le lancement d’un «fonds extraordinaire international» d’un montant maximum de 100 millions, dont 30 millions immédiatement disponibles pour l’Italie, destiné à affronter la pandémie de coronavirus, qualifiée autant de «crise sanitaire que de crise économique», et ses effets.

Les employés de Generali peuvent également contribuer au fonds, a-t-il précisé.

Interrogé sur la provenance de ces 100 millions, M. Donnet a expliqué qu’il s’agissait de «ressources disponibles» provenant des différentes entités de l’entreprise, destinées à «aider les personnes» mais également «à des actions de soutien envers nos clients».

Parmi ces 100 millions, «30 sont mis à disposition immédiate du Service sanitaire italien et de la Protection civile italienne», a-t-il précisé.

Cet argent pourra également servir à «des initiatives en faveur des personnes»: «les clients de Generali en situation de difficultés particulières du fait de la crise, que ce soit en matière d’organisation familiale ou économique; les petites et moyennes entreprises des secteurs les plus touchés et particulièrement vulnérables à la crise, ainsi que leurs employés», ajoute le communiqué.

A lire aussi...