Fusion de GS Banque et Banca Arner

Communiqué, Geneva Swiss Bank & Arner Bank

1 minutes de lecture

Les deux banques entendent développer conjointement leurs activités de gestion de patrimoine et renforcer leur présence sur leurs marchés cibles.


Grégoire Pennone, actuel CEO de GS Banque (à gauche) et Jean-Jacques Schrämli, membre du Comité Exécutif de Banca Arner (à droite).

GS Banque et Banca Arner annonce leur rapprochement avec une fusion effective dans le courant du mois de mars 2019. Il n’existera ensuite plus qu’une entité légale avec des bureaux à Genève et Lugano et dont la nouvelle identité sera dévoilée au mois de mars.

L’opération consiste en un rapprochement des actionnaires de GS Banque (la famille Pennone) et ceux de Banca Arner (les familles Schrämli, Del Bue et Sciorilli Borrelli) qui se connaissent bien et partagent les mêmes valeurs entrepreneuriales, soit l’agilité, la persévérance et l’intégrité. Il s’agit en effet avant tout d’une union de personnes qui s’apprécient et désireuses de créer une nouvelle dynamique afin de développer un projet commun.

Les parties ont procédé à un échange d’actions et les actionnaires des deux établissements demeureront impliqués avec des positions tant au niveau du management opérationnel qu’au sein du conseil d’administration de la nouvelle entité. Le bureau de Lugano constituera un pôle de développement important, visant en particulier les marchés tessinois, italien et de l’Europe de l’Est. La direction opérationnelle de la nouvelle entité sera dirigée par un Comité de direction dont la présidence sera assurée par Grégoire Pennone, actuel CEO de GS Banque.

«Cette décision mutuelle est fondée sur de fortes relations personnelles et des valeurs partagées. Nos deux établissements sont également imprégnés d’une forte culture entrepreneuriale, ce qui, par certains aspects, nous unis encore plus. Par ailleurs, cette fusion s’inscrit dans la lignée des opérations de croissance externe menées avec succès par GS Banque et qui nous ont permis de multiplier par quatre notre masse sous gestion en deux ans et de renforcer significativement nos fonds propres», commente Grégoire Pennone.

Grace à ce rapprochement, les deux banques entendent développer conjointement leurs activités de gestion de patrimoine et renforcer leur présence sur leurs marchés cibles. Les fonds propres ainsi que les avoirs sous gestion de la nouvelle entité avoisineront respectivement les 30 millions de francs et les 2 milliards de francs.

«Tout en s’assurant que nous allons continuer à offrir la même qualité de services à nos clients, il est nécessaire de s’adresser à une nouvelle génération, notamment d’entrepreneurs, qui attend autre chose des banques privées que la conservation et la transmission de leurs actifs. Cette fusion va donc nous permettre de poursuivre nos efforts dans cette direction afin de proposer des services de banque privée moderne via l’intégration de nouvelle technologie et le développement de solutions de placements innovantes», explique Jean-Jacques Schrämli, membre du Comité Exécutif de Banca Arner.