Deutsche Bank: départ du chef de la division investissements

AWP

1 minutes de lecture

«Je crois que la banque est prête pour de nouvelles transformations, et il est temps que la nouvelle équipe dirigeante puisse mener la division encore plus loin», estime Garth Ritchie.

La première banque allemande, Deutsche Bank, a annoncé vendredi le «départ d’un commun accord» de Garth Ritchie, le patron de sa prestigieuse branche d’investissements en pleine tourmente, première tête à tomber avant une vaste restructuration.

«Je crois que la banque est prête pour de nouvelles transformations, et il est temps que la nouvelle équipe dirigeante puisse mener la division encore plus loin», a déclaré dans un communiqué M. Ritchie, banquier depuis 23 ans au sein de l’établissement.

Le conseil de surveillance de la banque doit se réunir dimanche pour décider de l’ampleur des coupes franches, déjà annoncées en mai.

Plusieurs organes de presse évoquent jusqu’à 20.000 suppressions de postes, soit plus d’un cinquième des 91.500 décomptés à fin mars.

La banque d’investissements, avec 17.000 banquiers en clientèle et plus de 20.000 autres dans des fonctions de support, serait particulièrement touchée.

Deutsche Bank a déjà dû réduire la voilure dans cette activité, jadis navire amiral, avant d’être secouée par une litanie de scandales.

L’an dernier, un quart des effectifs dans le négoce d’actions a été remercié aux Etats-Unis, et cela pourrait se poursuivre dans ce segment non rentable et gourmand en capital, selon une source proche de la banque interrogée par l’AFP.

M. Ritchie, membre sud-africain du directoire de la banque, a fait les gros titres de la presse financière cette année pour avoir perçu trois millions de «prime Brexit». Cette enveloppe, destinée à «créer des liens plus étroits avec les régulateurs britanniques», lui a permis de doubler son salaire en 2019.

Signe supplémentaire de la volonté de reprise en main par le directoire de la division d’investissement, le nouveau PDG de Deutsche Bank, Christian Sewing, assurera lui-même le remplacement de M. Ritchie à compter du 31 juillet, a également annoncé la banque.

A lire aussi...