Banque Profil de Gestion améliore ses masses sous gestion

Communiqué, Banque Profil de Gestion

1 minutes de lecture

Le résultat consolidé de la banque dirigée par Silvana Cavanna passe en zone négative au premier semestre suite à la hausse des charges d’exploitation liée à l’intégration de Dynagest.

La Banque Profil de Gestion SA (SIX Swiss Exchange: BPDG) a communiqué aujourd’hui ses résultats consolidés pour le premier semestre 2019.

La Banque présente un résultat consolidé négatif net de 610'254 francs après prise en compte des produits extraordinaires et des impôts pour les six premiers mois de l’année 2019, contre un résultat net positif de 329’940 francs au 30 juin 2018, qui tenait compte de corrections de valeurs liées aux opérations d’intérêts.

Le total des revenus provenant des opérations d’intérêts, des commissions et des prestations de service, ainsi que les opérations de négoce, se sont élevés à 6,3 millions de francs au 30 juin 2019 contre 5,4 millions au 30 juin 2018. Cette hausse est essentiellement due à une amélioration des opérations de commission et de prestations de service, liée à l’intégration de Dynagest SA.

Le résultat des opérations de commissions et de prestation de service a augmenté de 1'607'000 francs et le résultat des opérations de négoce a augmenté de 361'000 francs. Le résultat des opérations d’intérêts est, quant à lui, en baisse de 1'119'000 francs, du fait qu’au 30 juin 2018, il tenait compte d’éléments exceptionnels.

Les charges d’exploitation sont en hausse passant de 4,9 millions de francs au premier semestre 2018 à 6,6 millions pour le premier semestre 2019, due à l’intégration de l’effectif de Dynagest SA.

Les amortissements ont augmenté de 286'000 francs du au Goodwill généré par l’acquisition de Dynagest SA.

La Banque présente un résultat opérationnel négatif de 672'901 francs pour le premier semestre 2019 contre un résultat opérationnel positif de 455'940 francs au 30 juin 2018.

Le total du bilan est en hausse de 7% et s’inscrit à 279,7 millions au 30 juin 2019 contre 262,1 millions au 31 décembre 2018.

Au 30 juin 2019, la fortune brute de la Banque Profil de Gestion s’élève à 2,9 milliards de francs contre 2,8 milliards au 31 décembre 2018, soit une augmentation des masses sous gestion de 128,7 millions durant le premier semestre 2019.

Les fonds propres de la Banque Profil de Gestion SA s’élèvent à 55,8 millions et le ratio Tier 1 est de 53,2% au 30 juin 2019.

A lire aussi...