Bénéfice net semestriel en hausse pour la Banque cantonale de Zoug

AWP

1 minutes de lecture

L’établissement a dégagé un bénéfice net de 37,4 millions de francs, un bond de 9,5% au regard de la performance affichée à fin juin 2018.

Malgré des revenus en repli, la Banque cantonale de Zoug (ZGKB) a accru sa rentabilité au premier semestre 2019. L’établissement de Suisse centrale a dégagé un bénéfice net de 37,4 millions de francs, un bond de 9,5% au regard de la performance affichée à fin juin 2018.

Considérés dans leur ensemble, les revenus ont fléchi de 3% à 109,38 millions de francs, écrit mardi la ZGKB. Quant aux charges, elles ont diminué de 0,5% à 50,2 millions. Au final, le résultat d’exploitation est ressorti en repli de 4,6% à 53,81 millions.

Le bond du bénéfice net reflète notamment la baisse de près de moitié des provisions pour risques bancaires, ressort-il du rapport semestriel de l’établissement. Dans le détail des recettes, le produit perçu au titre des opérations porteuses d’intérêts, principale source de revenus de la banque, s’est contracté de 2,8% à 74,03 millions de francs.

Les revenus liés aux activités de négoce ont chuté de 10,8% à 7,72 millions de francs, alors que ceux provenant des commissions et prestations de services ont augmenté de 2,7% à 23,16 millions. A fin juin, la somme du bilan se montait à 15,4 milliards de francs, 4,8% de plus que six mois auparavant.

Les crédits hypothécaires alloués par l’établissement se sont hissés à 12,3 milliards de francs, en hausse également de 4,8% par rapport à fin 2018. Quant aux avoirs des clients, ils ont crû de 1,3% à 9,8 milliards, à la faveur notamment d’un afflux net de nouveaux capitaux de 138,8 millions.

Evoquant la suite de l’exercice, la ZGKB table sur un «bon» résultat annuel au titre de l’ensemble de l’année. Le bénéfice net devrait atteindre un niveau approchant celui dégagé l’an dernier, soit 74,7 millions de francs, malgré un léger repli du résultat d’exploitation.