AXA IM nomme Xavier Lattaignant responsable des obligations convertibles

Communiqué, AXA IM

1 minutes de lecture

Au cours de ses 20 années de carrière dans le secteur des investissements, il a exercé en tant qu’analyste et gestionnaire de fonds.

AXA Investment Managers (AXA IM) a nommé Xavier Lattaignant responsable de la stratégie des obligations convertibles de l’entreprise. Fort de plus de 20 ans d’expérience dans les investissements, Xavier Lattaignant gère dès aujourd’hui l’AXA WF Framlington Global Convertibles Fonds aux côtés d’Alexandre Fade.

Depuis Paris, Xavier Lattaignant rendra compte à Matthew Lovatt, Global Head of Framlington Equities. Au cours de ses 20 années de carrière dans le secteur des investissements, il a exercé en tant qu’analyste et gestionnaire de fonds pour les obligations convertibles, mais également pour les investissements alternatifs et les stratégies de Hedge funds. Il passe de SCOR Investment Partners à AXA IM. À partir de 2011, il travaille en tant que Head of Convertible Bonds auprès de son ancien employeur.

AXA IM investit depuis 20 ans dans les obligations convertibles et accorde une valeur particulière aux processus d’investissements solides et de construction de porte-folio. Xavier Lattaignant et l’équipe des obligations convertibles vont poursuivre l’approche particulière d’AXA IM, qui consiste à miser grandement sur l’expertise des équipes des actions globales et européennes à Paris et à Londres, mais également à impliquer les équipes d’analyse des investissements et des crédits de l’Asset Manager.

«Notre stratégie d’obligations convertibles suscite depuis très longtemps un grand intérêt en Suisse. Elle est très appréciée dans l’environnement actuel du marché, car elle permet de profiter des cours montants des actions, tout en restant protégé contre les pertes», précise André Thali, Head DACH Client Group chez AXA IM. «Je suis par conséquent ravi que nous puissions compter Xavier Lattaignant dans notre équipe en tant que gestionnaire de fonds qualifié, ce qui permettra à notre stratégie de se développer».

A lire aussi...