Anna Bretschneider à la tête de Baillie Gifford en Suisse

Communiqué, Baillie Gifford

1 minutes de lecture

Le gérant d’actifs écossais poursuit son extension en Europe et s’implante à Zurich.

Le gérant d’actifs écossais Baillie Gifford ouvre un bureau à Zurich afin d’offrir localement ses services à sa clientèle institutionnelle et Wholesale suisse. Anna Bretschneider a été nommée à la direction de la filiale. Après Dublin et Francfort, le bureau de Zurich est le troisième site européen ouvert en trois ans. Avec ses solutions de placement différenciées gérée selon une stratégie vraiment active axée sur le long terme, Baillie Gifford propose aux investisseurs suisses une alternative aux nombreux véhicules de placement adossés à un benchmark ou gérés passivement. Ses portefeuilles sont sensiblement différents de l’indice de référence et comportent une part d’environ 90% d’Active Shares.

Baillie Gifford a gardé son calme durant la crise actuelle, car le gérant d’actif se focalise sur les performances sur cinq ans ou plus et non pas sur les chiffres d’affaires ou les bénéfices trimestriels. De nombreuses entreprises figurant dans son portefeuille se sont pourtant montrées très résistantes et fournissent des prestations indispensables en cette période perturbée grâce à des investissements dans la technologie, des bilans solides et des modèles économiques préservant le capital. Certaines d’entre elles, comme Netflix, Spotify, Peleton, Teledoc, Amazon, Zoom, Delivery Hero ou Tencent connaissent une croissance fulgurante et une augmentation du nombre d'utilisateurs.

Depuis sa fondation en 1908, le gérant d’actifs Baillie Gifford suit une philosophie d'investissement axée sur le long terme et se concentre sur les sociétés cotées ou en mains privées qui exploitent les nouvelles technologies rompant avec les industries établies. Ces entreprises se caractérisent souvent par des modèles d’affaires innovants, un leadership entrepreneurial et une culture d’entreprise positive mettant l’accent sur les collaborateurs. Elles ont le potentiel de compter parmi les gagnants à long terme et d’enregistrer une croissance exceptionnelle sur des décennies.

Anna Bretschneider, directrice pour la Suisse: «Baillie Gifford a investi dans Tesla dès 2013, avant même que la société ait achevé le développement de la première voiture électrique. Nous sommes toujours le principal actionnaire externe de Tesla et n’avons pas vendu notre position lorsque l’action s’est retrouvée sous pression en 2019, ni d’ailleurs en février 2020, lorsque le cours boursier s’est envolé. Cela illustre de manière éclatante la philosophie d’investissement unique et plus contemporaine que jamais de Baillie Gifford. Cet horizon de placement inhabituellement lointain, favorisé par la structure de propriété partenariale de Baillie Gifford m’a convaincue. Un gérant d’actifs qui compte les principales caisses de pension d’Europe parmi ses clients est également un partenaire de premier choix pour les institutions de prévoyance et les clients Wholesale suisses.»

Le gestionnaire d’actifs écossais Baillie Gifford est organisé sous la forme d’un partenariat indépendant. Il bénéficie depuis des années d’une forte présence sur le marché britannique et depuis peu aussi aux Etats-Unis et en Asie. Ces trois dernières années, il a graduellement renforcé sa présence en Europe: en 2019, des bureaux ont été ouverts à Dublin, en Irlande, puis à Francfort en Allemagne. Et aujourd’hui le bureau de Zurich.