Suivi de Sonova par Bordier

Agathe Bouché Berton, Bordier & Cie

1 minutes de lecture

La société maintient ses perspectives 2018/19e et prévoit une meilleure tendance au second semestre. Le lancement de la nouvelle gamme de produits fin novembre permettra cette amélioration.

Sonova a annoncé des résultats semestriels mitigés, avec un CA en ligne avec les attentes mais un EBITA ressortant 4,5% au-dessous. Si la publication est décevante, ce risque avait été relativement anticipé par le marché au regard d’une baisse du titre sur les dernières semaines (-13% depuis début novembre). La société maintient ses perspectives 2018/19e et prévoit une meilleure tendance au second semestre. Le lancement de la nouvelle gamme de produits fin novembre permettra cette amélioration. Nous considérons que les objectifs sont atteignables et que la baisse du titre offre une opportunité pour se positionner ou se renforcer.

Chiffres-clés du S1: CA en croissance de 4% en reporté et 2,1% à taux de change constants (tcc) à 1’303 millions de francs (consensus: 1’298 millions de francs); EBITA en progression de 7,6% à 251 millions de francs (consensus: 263 millions); EPS en hausse de 10,2% à 2,91 francs.

La marge EBITA progresse de 10pb à 19,3% mais ressort 80pb inférieure aux attentes. Le management souligne un mix produit négatif et une baisse du prix de vente moyen avec une performance réalisée par des produits en fin de cycle et au profil non compétitif. Cette tendance devrait s’améliorer au second semestre avec le lancement de la nouvelle gamme Marvel qui profitera d’un meilleur positionnement prix et profil technologique.

Concernant l’émergence du marché de l’OTC (attendu à horizon 2020), le management évalue actuellement l’intérêt de ce segment et surtout la façon de se positionner tant au niveau de la marque que de l’approche marketing.

Les objectifs 2018/19e (à tcc) sont maintenus avec une progression du CA entre 2% et 4% et de l’EBITA entre 6% et 9%.

Nous confirmons Sonova en Core Holding. Le lancement de la gamme Audéo Marvel devrait offrir une amélioration de la dynamique de croissance à partir du second semestre qui sera visible lors de la publication des résultats annuels en mai. Par ailleurs, le programme de rachat d’actions (1,5 milliard de francs sur 3 ans), représentant 16% de la capitalisation boursière, sera un soutien pour le titre. La valorisation est devenue particulièrement attrayante avec un PE19=19x pour une croissance EPS de 13% sur 2019-2020. Notre valorisation fondamentale s’élève à 201 francs.