Suivi de Nestlé par Bordier

Christophe Laborde, Bordier & Cie

2 minutes de lecture

Les résultats publiés ce matin font mieux que confirmer les attentes d’une accélération de la croissance organique des ventes ainsi qu’une amélioration significative de la marge.

Nestlé a publié ce matin des résultats 2018 de qualité. Ils font mieux que confirmer les attentes d’une accélération de la croissance organique des ventes (+3% sur l’année avec +3,7% au T4) ainsi qu’une amélioration significative de la marge (+50pb à 17%). Le BPA progresse de +13,1% à 4,02 francs, soit 4% supérieur au consensus dopé par un moindre taux d’impôt. Ces meilleurs résultats et l’annonce d’une accélération du programme de rachat d’actions en cours sont autant de bonnes nouvelles pour le titre.

Cette publication nous satisfait pour plusieurs raisons. Tout d’abord au niveau de l’accélération de la croissance organique des ventes qui s’affirme trimestre après tri-mestre (+3% sur l’année avec +3,7% au T4 après +2,9% au T3 et +2,7% au S1): la dynamique est véritablement relancée! Ensuite au niveau opérationnel, l’EBIT sous-jacent progresse de +5,1% à 15,5 milliards de francs, soit une marge qui s’apprécie de +50pb à 17%. L’amélioration a accéléré au S2 sous l’effet d’une plus forte progression de l’activité, d’un meilleur mix, des économies de coûts et des gains de productivité (700 millions de francs de restructurations initiées il y a un an). Enfin, le taux d’impôt moins élevé qu’attendu (23,8% vs 25%) est venu dynamiser la progression du BPA (+13,1% à 4,02 francs vs consensus +9% à 3,89 francs). Soulignons aussi la belle génération de cash avec un FCF en progression de +15% à 10,8 milliards de francs.

Cette belle performance commerciale et financière en 2018 et l’annonce d’une accélération du programme de rachat d’actions en cours (20 milliards de francs) qui sera finalisé plus tôt (fin 2019 vs fin 2020) devraient engendrer des révisions à la hausse des estimations. D’autant plus que le CEO Mark Schneider se montre confiant sur la capacité du groupe à accélérer la croissance des ventes et de la marge en 2019 (pipeline de nouveaux produits + pricing). Si la croissance organique sera plus axée sur le S2, elle sera su-périeure à +3% sur l’année. Il affirme avoir plus de contrôle sur la marge avec une amélioration progressive cette année, et semble confortable avec le consensus de 17,5% à mi-chemin du 18% visé pour 2020.

Il y a un an, Nestlé a amorcé un virage important dans son histoire et il est clair que le nouveau management, la restructuration et les moyens financiers sont là pour que la relance se matérialise: les résultats 2018 sont une première étape. Le groupe se concentre sur ses 4 activités à plus forte croissance et les mieux margées (60% EBIT groupe): Nutrition animale, Café, Eaux et Nutrition infantile. Pour le reste, l'approche est pragmatique: cessions d’actifs sous performants (confiserie US, Gerber Life Insurance, revue stratégique en cours du Skin Health Galderma et annoncée d’Herta) montrant la volonté du groupe d’assainir son portefeuille. De plus, si le Food reste le focus stratégique du groupe, le Consumer Health va constituer un relais de croissance… des acquisitions sont à venir (Atrium en décembre 2017 pour 2,3 milliards de dollars, Terrafertil en février 2018…le groupe a été candidat sur 2 divisions de sociétés pharma)…la participation actuelle de 23% dans L’Oréal (valeur de 28,8 milliards d'euros) aidera si besoin! Nestlé fait plus que jamais partie de nos Core Holdings.