L’année 2019 marquée par la volatilité, selon Swiss Life AM

AWP

1 minutes de lecture

«Une détérioration de la situation doit être attendue en matière de croissance et d’inflation», estime l’économiste en chef Marc Brütsch.

A l’image des derniers mois de l’an passé, 2019 restera marquée du sceau de la volatilité, anticipent les experts en placement de Swiss Life Asset Managers. De l’avis de son économiste en chef, Marc Brütsch, une détérioration de la situation doit être attendue en matière de croissance et d’inflation.

Les importantes fluctuations qu’affichent actuellement les marchés financiers reflètent le changement en cours des politiques monétaires des banques centrales ainsi que le conflit commercial opposant Washington et Pékin, a expliqué M. Brütsch mercredi devant la presse à Zurich. L’escalade de la querelle entre les Etats-Unis et la Chine en une guerre commerciale représente potentiellement le plus grand risque.

Swiss Life Asset Managers n’exclut pas non plus le scénario d’une nouvelle crise dans la zone euro. Une détérioration de la combinaison entre croissance et inflation est probable à 65%. Une politique budgétaire procyclique permettrait de compenser la croissance réduite.

Sur la base de ces hypothèses, les experts du numéro un helvétique de la prévoyance professionnelle s’attendent à ce que la croissance du produit intérieur brut (PIB) en 2019 soit proche, voire légèrement inférieure à son potentiel, ce qui permettra de contenir l’inflation. La Suisse devrait ainsi afficher une croissance de 1,2% cette année. Pour la zone euro, elle devrait s’établir à 1,3% et 2,3% pour les Etats-Unis.