OMC: victoire des Etats-Unis contre l’Inde

AWP

1 minutes de lecture

L’Organisation mondiale du Commerce estime que l’Inde a subventionné ses exportations vers les Etats-Unis.

L’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a affirmé jeudi que l’Inde avait accordé des subventions indues à ses exportations à hauteur de plusieurs milliards de dollars, à la suite de plaintes déposées par les États-Unis.

Un panel d’arbitrage de l’OMC a donné à New Delhi trois à six mois pour supprimer ces subventions qui ont fait l’objet d’une plainte devant l’Organisation déposée l’an dernier par Washington.

Pour le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer (USTR), ces conclusions de l’OMC sont une «victoire éclatante pour les États-Unis».

Les services de l’USTR ont déclaré que des milliers d’entreprises indiennes recevaient des subventions totalisant plus de 7 milliards de dollars par an, ce qui a aidé les exportations indiennes à croître fortement au cours des dernières décennies, selon Washington.

Plus tôt, le président Donald Trump a aussi accusé l’Inde de pratiques commerciales déloyales.

Il a privé le géant asiatique d’avantages lui permettant d’exporter en franchise de droits vers les États-Unis, affirmant qu’il refusait d’accorder un accès plus large aux produits de fabrication américaine.

En juin, l’Inde a imposé des droits de douane sur des dizaines de produits américains, notamment des centaines de millions de dollars d’amandes de Californie.