La croissance devrait rester faible ces prochains mois selon le KOF

AWP

1 minutes de lecture

Le baromètre conjoncturel des prévisionnistes zurichois a mis, temporairement du moins, un terme à la récente tendance à la baisse.

La conjoncture suisse devrait évoluer de manière plus favorable ces prochains mois, la croissance devant toutefois demeurer faible, estime vendredi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’EPFZ. Le baromètre conjoncturel des prévisionnistes zurichois a mis, temporairement du moins, un terme à la récente tendance à la baisse.

Après quatre mois consécutifs de repli, le baromètre conjoncturel du KOF a gagné 4,4 points, passant en l’espace d’un mois d’une valeur révisée de 92,4 à 93 points à 97,4 points en mars, écrit l’institut des bords de la Limmat.

La performance s’est révélée supérieure aux attentes des économistes interrogés par AWP, ceux-ci ayant tablé sur une valeur entre 93,0 et 95,2 points.

La nette amélioration observée sur le mois sous revue, à un niveau toutefois nettement inférieur à la moyenne, a concerné toutes les composantes du baromètre. Pour l’industrie de transformation, l’évolution favorable reflète en premier lieu les impulsions venant de l’industrie électrique, de la métallurgie, de la construction mécanique et de l’industrie textile.

Dans l’industrie manufacturière, l’embellie s’explique par des indicateurs favorables pour les produits intermédiaires, les carnets de commandes et la situation des affaires, ajoute le KOF. Les attentes en matière de production se révèlent également un peu plus optimistes.

 

A lire aussi...