Rebond des Bourses européennes dans l’attente de Trump

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx 50 a gagné 0,55% mardi.

Les Bourses européennes ont quasiment toutes terminé en hausse mardi, dans l’attente de nouvelles annonces de Donald Trump sur le commerce, les marchés étant toujours optimistes sur une prochaine résolution du conflit sino-américain.

«On reste sur la lancée de marchés dans une phase haussière assez incroyable. Ce qui justifie cette hausse, c’est le soutien des banques centrales et l’espoir d’un accord commercial sino-américain pour passer à autre chose», a commenté Andréa Tuéni, un analyste de Saxo Banque. Il met toutefois en garde contre le risque d’un «retour de bâton» après un tel accord s’il a lieu.

«Les spéculations sur un report de la décision du président Trump visant à imposer des droits de douanes sur les voitures européennes ont soutenu la tendance sur les marchés boursiers européens», a ajouté David Madden, analyste chez CMC Markets.

A contre-courant, la Bourse de Madrid a terminé dans le rouge après l’annonce de la formation d’un gouvernement minoritaire entre les socialistes du Premier ministre sortant Pedro Sanchez et la gauche radicale de Podemos.

A Wall Street vers 17H25 GMT, les indices étaient en hausse: le Dow Jones Industrial Average prenait 0,07%, l’indice Nasdaq 0,36% et l’indice élargi S&P 500 0,24%.

L’Eurostoxx 50 a gagné 0,55% mardi.

Du côté des valeurs

ILIAD RACHETE SES ACTIONS

Le groupe français Iliad, maison mère de l’opérateur Free, a gagné 20,19%, porté par le retour à la croissance de toutes ses activités au troisième trimestre ainsi que par l’annonce d’un plan de rachat d’actions.

LONZA PERD SON CHEF 

Le groupe suisse de chimie Lonza, un important fournisseur de l’industrie pharmaceutique, a annoncé mardi le départ inattendu de son directeur général, Marc Funk, pour des «raisons personnelles», après moins de neuf mois aux commandes. Le titre a perdu 4,52%.

LES AUTOMOBILES RESPIRENT 

Le secteur automobile, en première ligne face aux menaces de sanctions de Washington contre les voitures européennes, retrouvait sa respiration.

Volkswagen a pris 0,77%, Daimler 0,88%, Fiat-Chrysler 1,20%, PSA 1,25%, Valeo 1,28%, et Faurecia 1,79%, tandis que BMW et Michelin reculaient très légèrement de respectivement 0,05% et 0,04%.

Renault a en revanche perdu 1,03% après l’abaissement des prévisions de résultats de son partenaire Nissan pour l’exercice 2019/20. Continental a chuté de 3,41% après la publication de ses résultats du troisième trimestre, sur fond de mauvais chiffres du marché automobile chinois.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: +0,44% à 5.919,75 points
Francfort - Dax: +0,75% à 13.297,02 points
Londres - FTSE 100: +0,65% à 7.375,89 points
Milan - FTSE MIB: +1,35% à 23.807,32 points
Madrid - IBEX 35: -0,87% à 9.306,70 points
Lisbonne - PSI 20: +0,18% à 5.303,82 points
Bourse suisse - SMI: +0,09% à 10.314,16 points
Amsterdam - AEX: +0,44% à 599,03 points
Bruxelles - BEL 20: +0,78% à 3.898,48 points

A lire aussi...